Covid-19 : “Si la vaccination n’avance pas, on risque de fermer la moitié des classes en octobre”

Vaccin Covid-19 Jeune Coronavirus - Belga James Arthur Gekiere

Inge Neven, responsable de la vaccination en Région bruxelloise, a fait un nouveau point hebdomadaire sur la campagne de vaccination et la situation épidémiologique par rapport au Covid-19 en Région bruxelloise.

La Commission communautaire commune (Cocom) a fait le point sur la situation sanitaire en Région bruxelloise, une semaine après l’annonce d’une nouvelle phase de la campagne de vaccination, qui passera notamment par des vaccins administrés dans les magasins, les entreprises ou encore les écoles.

Voir aussi | La campagne de vaccination commence… dans les magasins bruxellois (vidéo)

L’objectif annoncé de 16 000 premières doses administrées chaque semaine n’a pas encore été rencontré. Lors des sept derniers jours, 10 500 doses de vaccin contre le Covid-19 ont été administrées, rapporte Inge Neven. L’objectif n’est pas encore atteint, mais la Cocom rapporte que le nombre de doses a déjà grimpé de 8 000 premières doses à 10 500 en une semaine. Et elle garde espoir que ce nombre pourra être atteint “dès la semaine prochaine”. Cet objectif a été mis en place pour éviter une surcharge dans les hôpitaux.

718 864 Bruxellois ont reçu une première dose de vaccin à ce jour, et 606 177 Bruxellois ont été totalement vaccinés à ce jour. La Cocom poursuit toutefois son appel aux personnes qui ont été vaccinées à l’étranger de se signaler au numéro de téléphone 1710.

Lire aussi | Trois centres de vaccinations ferment leurs portes aujourd’hui : voici lesquels

Pour que la couverture vaccinale atteigne les 65% des Bruxellois d’ici fin octobre, Inge Neven rappelle la nécessité pour les adolescents et les jeunes de se faire vacciner pour se protéger du virus. “Prenons nos responsabilités de citoyen pour sortir ensemble de cette crise”, dit-elle. “Si la campagne de vaccination n’avance pas, je suis convaincue qu’on risque de fermer en octobre la moitié des classes. J’adresse un message très fort aux jeunes”.

“Le taux de positivité augmente fortement”

Preuve que l’épidémie progresse, le nombre de nouvelles contaminations continue de progresser fortement, à tous les âges. “Même dans la catégorie de 50-59 a,ns, on commence à trouver de plus en plus de cas positifs (250 environ). (…) Le taux de positivité – nombre de cas positifs par 100 personnes testées – augmente également pour les personnes entre 60 et 79 ans et c’est quelque chose que l’on ne voit pas dans les autres régions. On a 80% des plus de 60 ans vaccinées, mais on doit encore continuer les efforts dans ces catégories d’âges. (…) Comme en Flandre et en Wallonie, on voit que les 10-19 ans et 0-9 ans ont un taux de positivité qui augmente”.

Inge Neven a également confirmé que les personnes âgées de 12 ans et plus et immunodéprimées, qui ont reçu le vaccin Pfizer ou Moderna, vont être invitées dès la mi-septembre à recevoir une troisième dose de vaccin pour assurer leur protection contre le Covid-19. Les personnes concernées pourront vérifier si elles peuvent bénéficier de cette troisième dose en visitant les sites www.myhealthviewer.be ou www.masante.belgique.be, sur le site de leur mutuelle ou via leur pharmacien, ce dès le 20 septembre 2021.

Gr.I. avec Belga – Photo : Belga/James Arthur Gekiere

Partager l'article

31 août 2021 - 16h02
Modifié le 31 août 2021 - 16h45