Bénéficier de 120 euros à la suite de la crise ? Les fraudes sur internet explosent après des fuites de données

Des données privées sont vendues sur le darkweb à la suite de fuite chez les principaux réseaux sociaux.

C’est un message qui apparaît depuis plusieurs mois sur les téléphones de nombreux belges : “Pour aider les familles pendant la crise corona, ils reçevront la deuxième aide supplémentaire de 120€ sous certaines conditions“. Sous la publication, un lien sur lequel le destinataire est invité à cliquer pour rentrer ses données de compte bancaire. “Ce genre de pratiques explose avec la pandémie“, explique Olivier Bogaert de la Computer Crime Unit. “Et il y a une augmentation sensible ces derniers mois, à cause de fuites de bases de données, notamment Facebook et LinkedIn”, précise-t-il.

Comment les pirates informatiques accèdent-ils à votre numéro de téléphone personnel ? “Les données issues des fuites se retrouvent sur le dark web et son vendues pour ce genre d’arnaques. Cela concerne les données d’usagers mais parfois également de leurs amis, cela donne de très nombreuses perspectives de fraudes“, indique Olivier Bogaert.

Ce type de fraudes s’est largement développé avec la pandémie : “Premièrement, la peur des gens a été exploitée à travers ce genre de SMS. Ensuite, l’émergence du télé-travail a permis le développement de nombreuses fraudes. Les pirates profitent des connexions internet – souvent moins bien sécurisées – pour s’infiltrer dans les systèmes des entreprises, comme un véritable cheval de troie“.

Quel conseil donner ? Pas de recette miracle, mais faire preuve de prudence. Si une bonne affaire à l’air trop intéressante que pour être réelle, c’est probablement une fraude. Il faut donc éviter de cliquer sur les liens suspects.

T.D.

Partager l'article

06 juillet 2021 - 10h20
Modifié le 06 juillet 2021 - 11h05