Découvrez   

Le projet Lebeau au Sablon recalé par la commission de concertation

La commission de concertation de la Ville de Bruxelles a invité Immobel à retirer sa demande de permis d’urbanisme et d’environnement pour en réintroduire une nouvelle pour le projet immobilier Lebeau dans le quartier du Sablon.

Ceci afin que cette nouvelle demande puisse être soumise à une étude d’incidence, apprend-on ce jeudi selon l’avis publié en ligne par la Ville de Bruxelles.

L’avis de la commission de concertation se fonde sur l’arrêt de la Cour constitutionnelle d’annuler des modifications du Cobat (le règlement régional d’urbanisme), qui révisaient à la baisse la nécessité de soumettre des projets de parking à des études d’incidences.

Pour le projet Lebeau, Immobel pouvait, conformément aux modifications, se limiter à faire lui-même un rapport d’incidences, étant donné que le nombre de places de parking envisagées était quelque peu inférieur au seuil remonté à 400 emplacements, non plus à 200 selon les anciennes règles du Cobat.

Une décision espérée par le comité de défense

► Lire aussi: Projet immobilier Lebeau : les riverains ne sont pas sereins

Les riverains vont pouvoir demander ce qu’ils veulent voir étudier dans l’étude d’incidences”, se réjouit un expert du comité de riverains Sauve Lebeau Sablon, opposé au projet d’Immobel.

Les riverains dénoncent les hauteurs extravagantes du projet (trois immeubles de plus de 200 logements) par rapport aux gabarits du quartier. Ils ne comprennent pas non plus la nécessité de construire un parking en sous-sol avec des centaines de places en plein centre-ville.

avec Belga – Photos: Immobel

Partager l'article

29 janvier 2021 - 07h39
Modifié le 29 janvier 2021 - 07h39