Découvrez   

La Ville de Bruxelles augmente le montant des amendes pour incivilités

Lors du conseil communal qui se tenait ce lundi à la Ville de Bruxelles, les conseillers ont voté l’augmentation des montants liés aux actes d’incivilité.

Près de 7.000 procès-verbaux ont déjà été dressés cette année à Bruxelles-Ville, rien que pour des actes d’incivilités : dépôts clandestins, affichages sauvages, souillures diverses, etc. “La propreté est un bien public. Tout le monde y a droit. Jeter son vieux matelas au coin de la rue à 2h du matin, des déchets de chantier en bord de route, ou même un mégot par terre, n’est pas un acte anodin. Il n’y a pas de raison que tout le monde paie pour ces comportements“, déplore Zoubida Jellab, échevine de la propreté publique.

Aussi, un dépôt clandestin sera désormais sanctionné à 500€/m³ (1000€ s’il s’agit de déchets de construction ou de produits chimiques/dangereux), un jet de canette ou une déjection canine passe à 200€/acte, tout comme l’urine sauvage qui sera sanctionné à 250€/acte. Enfin, l’affichage non-autorisé sera verbalisé à 100/m² et les graffitis à 500€/m². “L’objectif n’est pas de remplir les caisses de la Ville. Nous espérons bien au contraire appliquer de moins en moins ce règlement, et que la Ville de Bruxelles devienne exemplaire en matière de propreté publique“, ajoute l’échevine.

Outre l’augmentation des amendes, trois agents supplémentaires et neuf caméras mobiles viennent renforcer les six agents de terrain déjà engagés et les 109 agents de la Propreté Publique et des Espaces verts.

Arnaud Bruckner – Photo : Belga / Jonas Hamers

Partager l'article

15 décembre 2019 - 19h04
Modifié le 17 décembre 2019 - 07h58