Découvrez   

La mise en place du centre régional pour les assuétudes reportée à 2025

Ce vaste projet qui doit combiner soins de santé et réinsertion par le logement sera situé le long du Canal, au 53 avenue du Port.

Le ministre-président bruxellois Rudi Vervoort (PS) avait parlé fin 2018 d’une ouverture pour 2023, mais celle-ci est désormais reportée à 2025. C’est ce qu’a indiqué mardi le socialiste en Commission Affaires intérieures, en réponse à une question de la députée régionale Bianca Debaets (CD&V). “L’objectif du centre est d’accueillir des usagers actifs sui se trouvent ans une situation précaire. Le centre est surtout centré sur la prévention des risques”, a-t-il notamment précisé.

Bianca Debaets a indiqué mercredi conserver des interrogations vis-à-vis du projet. “Sur le fond, je ne suis pas contre l’arrivée d’un centre multidisciplinaire pour toxicomanes où, en plus de l’accueil d’urgence, un travail de réinsertion sociale est également réalisé. Mais à condition que l’on ne perde de vue l’objectif final : aider à gagner le combat contre la toxicomanie. Et c’est justement là que se situe le problème : à aucun moment, cette ambition n’est clairement été exprimée”, fait-elle savoir, dans un communiqué.

J. Th. – Photo: Belga/Thierry Roge

 

Partager l'article

29 janvier 2020 - 14h07
Modifié le 29 janvier 2020 - 14h07