Découvrez   

Fin du plan hiver : 140 personnes dont 65 enfants sans solution après la fermeture du centre de Haren

Près de 140 personnes dont 65 enfants se retrouvent ce lundi midi sans solution après la fermeture du centre d’accueil géré à Haren par la Croix-Rouge de Belgique, en raison de la fin du plan hiver.

Près d’un tiers des 185 personnes encore présentes ce week-end ont trouvé ce lundi une solution, tandis que 76 adultes et 65 enfants, se retrouvent a priori à la rue. Du côté de la Croix-Rouge, on espère que les moyens mis à disposition du plan hivernal puissent à l’avenir être répartis sur l’ensemble de l’année. A Haren, le centre d’accueil avait mis, cette année, 350 places à disposition des sans abri. La centaine de lits ouverts en décembre dernier dans le même bâtiment par la Plateforme citoyenne de soutien aux réfugiés avait déjà fermé ce samedi.

Dès ce mercredi 2 mai, le Samusocial reviendra de son côté à sa capacité d’hébergement initiale de 378 places : 110 places dans le centre d’accueil d’urgence de la rue du Petit Rempart, 110 places dans le centre d’accueil d’urgence du boulevard Poincaré, 120 places au centre “Familles” de Woluwé et 38 places médicalisées dans le centre MédiHalte. Le plan hivernal a débuté en novembre dernier et comporte un volet régional (environ 700 places) géré par le Samusocial et fédéral confié pour la première fois à la Croix-Rouge.

J.Ki.

Partager l'article

30 avril 2018 - 13h45
Modifié le 30 avril 2018 - 20h24