Nouvelles pistes cyclables “Covid” : plus de 38 kilomètres depuis avril 2020

Construction Piste cyclable Bruxelles - Belga Laurie Dieffembacq

En avril 2020, la ministre bruxelloise de la Mobilité Elke Van den Brandt (Groen) annonçait la mise en place de 40 kilomètres de nouvelles pistes cyclables pour favoriser la pratique cycliste en période de crise sanitaire du Covid-19. Quel bilan tirer de ce projet près d’un an et demi plus tard ? On fait le point, à l’aube de la rentrée scolaire.

L’annonce avait fait grand bruit, fin avril 2020 :  la Région bruxelloise décidait de favoriser la pratique du vélo en lançant un large plan destiné à créer 40 kilomètres de pistes cyclables supplémentaires sur les voiries régionales. Les grands axes étaient notamment visés avec la création d’une nouvelle piste sur la rue de la Loi, sur la rue Belliard, sur l’avenue Charles Quint, le boulevard Lambermont, le boulevard Sylvain Dupuis ou encore le boulevard Général Jacques. L’objectif était de permettre aux Bruxellois de se déplacer plus sereinement à pied ou à vélo, surtout en pleine crise sanitaire, durant laquelle les déplacements en transports en commun étaient déconseillés afin d’éviter la propagation du virus.

Certaines pistes étaient déjà installées et venaient compléter le réseau déjà existant, comme sur la Petite ceinture, toujours en réaménagement. Et si les transports en commun ont repris leur rythme habituel, mais avec des personnes masquées à l’intérieur, les pistes cyclables continuent de pousser sur le territoire régional, avec notamment l’installation d’une nouvelle rue cyclable aux abords de l’avenue Louise, le week-end dernier.

L’ocre, nouvelle couleur de référence pour les futures rues cyclables (vidéo)

Blocs de béton ou non

Ces pistes prennent toutefois diverses formes. Sur la rue de la Loi, une bande de circulation automobile a été supprimée pour permettre la mise en place de blocs de béton entre les quatre bandes automobiles et la nouvelle bande (en sens inverse) dédiée aux vélos. Le même système a été choisi sur la rue Belliard ou sur le boulevard du Midi. Sur le boulevard Louis Schmidt, le boulevard Lambermont ou aux abords de la gare de Boitsfort, par contre, pas de blocs de béton ou de séparation physique entre les automobilistes et les cyclistes, si ce n’est une ligne blanche continue.

D’autres pistes ont connu un aménagement plus important, comme la chaussée de Vilvorde, sur laquelle une piste cyclable séparée et signalée en ocre a été inaugurée au début de l’été 2021. De même sur le quai de Veeweyde, à Anderlecht.

Certaines pistes ont dû connaître quelques modifications, comme la piste cyclable du boulevard Sylvain Dupuis, qui fait toujours polémique auprès de certains commerçants du Westland Shopping Center et riverains du quartier, qui estiment que le passage des bus y est plus dangereux et que le stationnement des véhicules est désormais plus difficile. L’association Mautodéfense avait même lancé une action judiciaire pour la suppression de ces pistes cyclables, mais l’ASBL a été déboutée par le tribunal qui ne s’estime pas compétent à se prononcer sur une décision politique.

Notre débat | Gracq : “La rue cyclable est un excellent outil, mal utilisé à Bruxelles” (vidéo)

Encore des pistes à installer

Près d’un an et demi après l’annonce de la ministre bruxelloise de la Mobilité Elke Van den Brandt, combien de nouvelles pistes cyclables régionales ont été créées ? Selon le décompte confirmé par l’agence régionale Bruxelles Mobilité et le cabinet de la ministre de la Mobilité, près de 38,5 kilomètres de pistes cyclables ont été installées depuis le 1er mai 2020. Plusieurs pistes qui n’étaient pas annoncées dans le plan initial ont été ajoutées au décompte comme les pistes de l’avenue de Broqueville et de l’avenue Paul Hymans à Woluwe-Saint-Lambert, la chaussée de Waterloo à Saint-Gilles ou la Digue du Canal à Anderlecht.

Cependant, des pistes annoncées n’ont pas encore vu le jour, comme celle du boulevard Mettewie à Molenbeek, l’enchaînement de l’avenue Jacques Sermon, de l’avenue de Laeken et du boulevard De Smet De Naeyer à Jette et Bruxelles, et l’avenue de Tervueren à Etterbeek et Woluwe-Saint-Pierre. Il nous revient que des discussions sont toujours en cours entre les instances régionales et communales pour mettre en place ces nouvelles pistes cyclables en toute sécurité. Elles pourraient voir le jour d’ici à la fin de l’année civile.

Notons encore que d’autres pistes cyclables ont vu le jour depuis mai 2020, comme au Cantersteen ou sur le boulevard Van Haelen, mais il s’agit d’initiatives communales, qui ne sont donc pas comptabilisées parmi les voiries régionales proposées par le gouvernement bruxellois.

Découvrez la carte interactive en plein écran sur mobile

Grégory Ienco – Photo : Belga/Laurie Dieffembacq

Partager l'article

23 août 2021 - 18h35
Modifié le 23 août 2021 - 18h49