Les pistes cyclables le long de la Petite Ceinture victimes de sabotage

Des comportements inappropriés d’automobilistes ont été constatés sur les nouvelles routes cyclables qui longent la Petite Ceinture. Des blocs de béton ont également été déplacés afin de permettre l’accès aux véhicules, ce qui est formellement interdit, relate Bruzz. 

Entre la Porte de Namur et Madou, de nouvelles pistes cyclables sont désormais disponibles. Sur certains tronçons, les voitures peuvent circuler à une vitesse maximale de 30km/h afin d’avoir accès aux garages et routes perpendiculaires. Mais les vélos disposent d’une priorité absolue.

Sur d’autres parcelles, comme à l’avenue des Arts, l’accès aux voitures est totalement interdit, des blocs de béton ayant d’ailleurs été installés. Seulement, ces blocs ont été illégalement déplacés par des automobilistes peu scrupuleux à la recherche d’un itinéraire plus rapide. Ces tentatives de sabotage durent depuis plus d’un mois. “Nous sommes conscients du problème“, indique Bruxelles-Mobilité. A chaque fois que des blocs sont ré-installés, ils disparaissent peu après. Un jeu du chat et de la souris qui continue puisque selon Bruzz, plus rien n’obstrue le passage en ce moment.

T. Dest / Image: Twitter/Klaxon Dérailleur

Partager l'article

01 octobre 2019 - 09h38
Modifié le 01 octobre 2019 - 09h38