Métro Nord : une procédure de classement du Square Riga entraînerait un retard considérable

Le ministre fédéral en charge du fonds Beliris, Didier Reynders, a averti les autorités bruxelloises des conséquences “considérables” d’une procédure de classement du square Riga à Schaerbeek sur les délais de réalisation du métro nord.

L’une des stations qui ponctuera l’extension du métro vers le nord de Bruxelles sera installée sous le square Riga à Schaerbeek. Un comité de riverains s’est créé pour protéger cette place aménagée au sommet de l’avenue Huart-Hamoir, l’une des plus larges “avenues-promenades” de la capitale. A la mi-septembre, le conseil communal de Schaerbeek a décidé d’initier une procédure de classement de l’avenue et du square en mettant en avant la valeur esthétique de cet ensemble paysager aménagé au début du XXe siècle. Depuis lors, Beliris a indiqué qu’il cherchait des “solutions”.

L’option qui consiste à intégrer les accès de la station dans l’église de la Sainte-Famille au bout du square est prise en compte, rapportait jeudi la Dernière heure. Dans sa note de politique générale relative à Beliris, Didier Reynders a toutefois mis en garde contre les retards que pourrait prendre le chantier. “Je me dois de souligner que la demande de classement du square François Riga et de l’avenue Huart Hamoir par la commune de Schaerbeek remet en cause, contrairement à ce qui a été déclaré, le calendrier du projet“, a-t-il indiqué.

La prise d’acte de cette demande de classement par le gouvernement bruxellois, obligatoire si le dossier est complet, entraîne la suspension de la procédure de permis mixte en cours. “Si d’aventure ce même gouvernement bruxellois décidait d’accorder une suite favorable à la demande, et donc de prendre un arrêté ouvrant la procédure de classement, tous les effets du classement s’appliqueraient aux biens qui font l’objet de la demande, ce qui signifie notamment qu’une nouvelle demande de permis devrait être préparée et introduite, ce qui retardera considérablement le projet“, a-t-il ajouté. Le projet dans son ensemble (depuis la station Albert jusqu’à Bordet) devrait entrer en service en 2028. (Belga)

Partager l'article

09 novembre 2017 - 19h17