Découvrez   

Womanly : un espace de co-working réservé exclusivement aux femmes, ouvre ses portes à Bruxelles

Un espace de travail d’un nouveau genre est disponible depuis lundi à Bruxelles: un lieu de co-working dédié aux femmes, baptisé Womanly. Ce nouvel espace doit permettre un accompagnement de toutes les femmes dans leur carrière. Le lieu sera inauguré ce jeudi soir.

Un espace de co-working réservé aux femmes peut apparaître, de prime abord, comme une “fausse bonne idée”, admet Womanly. Pourtant, ces lieux existent depuis bien longtemps dans le monde anglo-saxon, à New York, San Francisco, Montréal ou encore Londres. “Le but est de valoriser l’entrepreneuriat féminin et d’offrir un lieu, ou plutôt un outil, adapté à cette idée, sans pour autant complètement exclure les hommes”, explique dans un communiqué la co-directrice, Marie Buron. “Des interactions avec des hommes vont exister. Car les deux parties ont chacune leur manière de travailler, d’entreprendre, de gérer leurs affaires, de diriger une entreprise et doivent apprendre l’une de l’autre.

L’objectif de Womanly, outre la mise à disposition d’un espace de travail sur une surface de 350 mètres carrés, est d’aider les membres à développer leur activité professionnelle, souligne une porte-parole. Une foule de services est dès lors proposée – gratuitement dans un premier temps – comme un espace bien-être, des services de repassage, nettoyage, courses, etc. ou encore des activités culturelles. “Womanly doit aider les femmes à avoir moins de charge mentale pour développer leur affaire” et offre aussi des conseils d’experts, comme un notaire, un comptable ou encore des conseils sur le règlement de protection des données (GDPR), explique cette porte-parole. Le co-working permet également de rencontrer d’autres femmes, de créer des synergies et une communauté d’entrepreneures. Pour profiter de Womanly, les membres, appelées colibris, en référence à cet oiseau “de tous les records, (…) le seul capable de voler dans toutes les directions et (qui) ne s’arrête jamais”, devront débourser de 175 à 350 euros par mois (montants hors TVA).

Source : Belga / Image : Facebook / Womanly

■ En duplex : Alexis Gonzalez

Partager l'article

06 février 2020 - 18h04
Modifié le 06 février 2020 - 18h37