Découvrez   

Une dizaine de personnes manifestent contre le placement d’un jeune autiste belge de 7 ans en France

Une dizaine de personnes se sont mobilisées jeudi en début d’après-midi en face du Consulat général de France, boulevard du Régent à Bruxelles, pour dénoncer le placement en institution en France depuis cet été d’Oscar, un jeune autiste belge de sept ans. Une pétition en ligne avoisine les 400 signatures.

Les participants portaient des affiches autour du cou avec une photo de l’enfant et le message “Free Oscar”.

La mère, Inès Houmba, a raconté son histoire devant les manifestants. En 2019, alors qu’elle vivait à Anvers, elle a décidé de déménager à Lille pour faire bénéficier à son fils du soutien d’une assistante de vie scolaire. À la suite de ses premiers contacts avec l’administration française, elle a fait l’objet d’un signalement. Elle a par la suite eu des problèmes conjugaux et de santé. Fin juillet, un juge de la jeunesse de Lille a décidé de placer l’enfant dans une institution généraliste, non adaptée dans la prise en charge d’enfants autistes. Inès Houmba est alors revenue en Belgique et a demandé le transfert de son dossier à la justice belge. Fin novembre, le juge français a refusé de se dessaisir de l’affaire.

“Les rapports sociaux en Belgique mentionnent juste le besoin d’une aide éducative”, défend Isabelle Resplendino, présidente de l’Association pour les Français en situation de handicap en Belgique. “Je m’occupe habituellement de familles françaises qui se disent victimes de placements abusifs en France et qui viennent se réfugier en Belgique, pour fuir les services sociaux qui ont des visions rétrogrades et toujours psychanalytiques de l’autisme… Quand les enfants ont des bleus, on pense souvent aussi plus vite à la maltraitance qu’à l’autisme.”

Avec Belga – Vidéo et photo : Belga Video/Ophélie Delarouzée

Partager l'article

10 décembre 2020 - 17h15
Modifié le 10 décembre 2020 - 18h39