Découvrez   

Un collectif de Belgo-Marocains demande un doublement des vols de rapatriement

Un collectif de “Belgo-Marocains bloqués au Maroc” en raison de la fermeture des frontières liée au coronavirus a demandé mercredi au ministre des Affaires étrangères et de la Défense, Philippe Goffin, de doubler – de deux à quatre par semaine – le nombre de vols de rapatriement pour permettre le retour en Belgique de davantage de personnes.

Depuis le 2 juin, “le rapatriement de nos compatriotes belges au Maroc se poursuit à raison de deux vols hebdomadaires d’une capacité de 400 rapatriés par semaine”, assurés par la compagnie TUI Fly, a indiqué ce collectif dans un communiqué. Il demande à Philippe Goffin (MR) de porter ce nombre à quatre par semaine car le Maroc a prolongé l’état d’urgence jusqu’au 10 juillet, et probablement jusqu’au 8 août, soit une semaine après la grande fête musulmane de l’aid el Kebir.

“Ce qui signifie, que le Maroc n’ouvrira pas son espace aérien de sitôt”, souligne le communiqué. Le collectif, qui affirme rassembler 6.000 membres, déplore également l’absence de coordination efficace entre l’ambassade de Belgique à Rabat et la compagnie TUI Fly. “Derrière ces problèmes de coordination, il y a des personnes très malades et âgées qui ne sont pas rapatriées, là ou d’autres, en bonne santé sont rapatriées”.

Certaines personnes sont rapatriées sans recevoir un appel ou un écrit de l’ambassade, d’autres sont encore appelées par l’ambassade pour un rapatriement au mois de juin alors qu’elles ont été rapatriées au début du mois de mai, ce qui démontre ,s’il le fallait encore, l’extrême amateurisme d’une partie de son équipe, ajoute le texte. Le collectif demande enfin à l’Etat belge de révéler “combien de nos compatriotes sont encore bloqués au Maroc”.

Belga – Photo: BX1

Partager l'article

10 juin 2020 - 12h41
Modifié le 10 juin 2020 - 12h41