Découvrez   

Taxe kilométrique : la FGTB Bruxelles s’oppose au projet avancé par le gouvernement bruxellois

La FGTB Bruxelles craint que le projet de taxe kilométrique avancé par le gouvernement bruxellois n’entraîne des inégalités entre les travailleurs. Elle ne peut accepter “en l’état le projet et le fera valoir dans le cadre de la concertation que le gouvernement bruxellois vient enfin d’entamer“, écrit la régionale du syndicat socialiste dans un communiqué envoyé jeudi.

“Cette nouvelle taxation sera en grande partie à charge des travailleurs et engendrera des inégalités entre eux. (…) Nous craignons notamment que les travailleurs déjà précarisés soient les premières victimes. On pense par exemple aux travailleurs qui ne peuvent pas facilement changer de mode de transport, aux travailleurs avec horaires coupés, aux personnes à mobilité réduite, aux familles avec enfants pour lesquels les transports en commun ne sont pas adaptés, aux travailleurs qui doivent se rendre sur différents lieux de travail ou un lieu de travail peu accessible via les transports publics ou la mobilité douce, etc.”

La FGTB Bruxelles déplore notamment l’absence de mesure d’accompagnement. “Rien n’est mis en place par le gouvernement bruxellois pour garantir à ces travailleurs de réellement choisir des modes de déplacement alternatifs. Adopter ainsi une mesure coercitive qui risque de durement toucher les travailleurs sans leur offrir d’alternatives n’est pas acceptable.” Elle revendique la prise en charge par l’employeur de cette taxe pour les déplacements entre domicile et lieu de travail. Le syndicat ne semble pas pressé de voir apparaître une telle mesure. “Le dispositif aura non seulement des conséquences néfastes pour de nombreux travailleurs mais engendre également des risques importants en termes de pertes d’emploi et de délocalisation. Il est donc difficilement compréhensible que la mise en place de cette mesure soit envisagée dès 2022 sans tenir compte de ces risques et alors que le contexte actuel du Covid met terriblement à mal l’économie, en particulier de proximité, dans notre Région.”

Bruxelles Environnement et Bruxelles Fiscalité ont soumis au gouvernement régional un modèle de taxation kilométrique baptisé SmartMove. Le projet doit maintenant être discuté avec les autres Régions entre autres. (INT, ECO, CLA, BAJ, fr)

Belga-Photo: Laurie Dieffembacq

Partager l'article

21 janvier 2021 - 13h26
Modifié le 21 janvier 2021 - 14h55