Le squat 123 rue Royale fermera bientôt ses portes

C’est une page de l’histoire du squat 123 qui se tourne. Après 11 ans d’occupation, le bail d’occupation précaire touche à sa fin. 65 personnes doivent donc quitter les lieux.

Le 123 rue Royale, une adresse bien connue des amateurs de musique underground car le 123 ce n’est pas qu’un squat c’est aussi une salle de concert et d’exposition. Depuis 11 ans, le squat bénéficie d’un bail d’occupation précaire qui l’autorise à habiter cet ancien bâtiment de la Région wallonne. Aujourd’hui, la battisse est vendue. D’ici octobre prochain, les quelques 65 occupants devront trouver un nouvel endroit. Les membres du 123 sont déjà à la recherche d’un nouveau bâtiment.

  • Reportage Jean-Christophe Pesesse et Marjorie Fellinger

Partager l'article

15 juillet 2018 - 18h13