Pierre Marcolini veut s’étendre en Chine grâce à un prêt de deux millions d’euros de finance.brussels

Le chocolatier Pierre Marcolini souhaite ouvrir, à terme, quinze nouveaux points de vente en Chine et va profiter pour cela du soutien de deux millions d’euros de la part de finance.brussels, annonce ce vendredi L’Écho.

Après avoir ouvert quatre magasins en Chine entre 2016 et 2017, le célèbre chocolatier bruxellois Pierre Marcolini veut poursuivre son expansion en Chine dans les années à venir. Finance.brussels, l’ex-SRIB, va l’aider dans ce projet en lui octroyant un prêt de deux millions d’euros. Un mois plus tôt, Pierre Marcolini avait assuré une levée de fonds d’un million d’euros, bouclée en 48 heures grâce à la plateforme Look & Fin.

Avec cet argent, le chocolatier souhaite marquer sa présence en Chine en ouvrant trois magasins à Pékin dans l’année qui vient. Pierre Marcolini et le CEO du groupe Renaud Mazière, déjà parti en repérage pour trouver les futurs points de vente, espèrent ensuite convaincre les banques locales et le partenaire du groupe en Chine afin d’ouvrir à terme 19 points de vente. “En Chine, nous sommes actuellement en équilibre, ce qui est une bonne nouvelle, mais pour avoir une taille critique, nous devrons attendre d’avoir 15 points de vente”, explique Pierre Marcolini dans L’Écho.

Gr.I. – Photo : Belga/Siska Gremmelprez

Partager l'article

20 juillet 2018 - 09h13