Une personne sur cinq fume en Belgique : l’usage de la cigarette électronique continue de progresser

Une personne sur cinq fume en Belgique, une proportion stable. La grosse majorité (66%) fument des cigarettes ordinaires. Mais l’usage de la cigarette électronique ne cesse de progresser. Parmi la population belge entre 15 et 75 ans, 14% ont déjà utilisé une cigarette électronique, contre 10% en 2015, ressort-il de l’enquête 2017 sur le tabac de la Fondation contre le cancer.

S’il vaut mieux ne pas fumer du tout, les experts considèrent que la cigarette électronique est moins nocive pour la santé que la cigarette traditionnelle. Mais près de deux tiers des vapoteurs combinent la cigarette électronique à d’autres produits de tabac, ce qui représente un très faible bénéfice pour la santé, relève la Fondation contre le cancer. Seuls 34% y recourent dans le but d’arrêter de fumer.

D’après l’enquête, menée durant l’été 2017 auprès d’un échantillon représentatif de 3.000 personnes, la population soutient largement l’adoption de nouvelles mesures antitabac. Ainsi, 93% des Belges se prononcent en faveur d’une interdiction de fumer en voiture en présence de mineurs. Les fumeurs eux-mêmes y sont favorables (88%) et 74% d’entre eux trouveraient d’ailleurs grave que leurs enfants commencent à fumer. Plus de la majorité (55%) sont également pour l’introduction des paquets neutres (sans logo ou couleurs attractives), comme c’est déjà le cas en France, au Royaume-Uni et en Irlande.

La Fondation contre le cancer demande aux dirigeants politiques d’arrêter de tergiverser et d’adopter au plus vite ces deux mesures. On en discute sur le plateau de M avec Régine Colot, tabacologue et active au sein de la Fondation contre le cancer. (avec Belga)

Partager l'article

17 octobre 2017 - 19h01