Les Villo électriques pas prêts avant trois semaines : les tests techniques ne sont pas concluants

Annoncée pour le début de l’été, puis pour le début de l’automne, la  version électrique des vélos partagés n’est toujours pas prête à être lancée. Et elle ne le sera pas avant trois semaines, au plus tôt, nous indique le directeur de développement de Villo. 

La flotte de 1800 vélos est pourtant bien arrivée “mais les tests techniques ne sont pas concluants“, nous explique Jérôme Blanchevoye, le directeur de développement de Villo!. “Certains éléments, comme la batterie et l’électronique ne donnent pas entière satisfaction.” La phase de mise au point prend plus de temps que prévu.

Le système n’a-t-il pas été vérifié plus tôt? “Il s’agit d’une première mondiale“, nous répond Villo!, “Jusqu’ici seuls les prototypes avaient été testés, pas les vélos de série.”

Conséquences : de nouveaux retards dans le déploiement de la flotte, puisqu’il faut maintenant corriger les failles. Une nouvelle date devrait être fixée ce soir ou demain, “mais ce ne sera pas avant trois semaines, au plus tôt.”, précise encore Jérôme Blanchevoye

Un “bug technique” avait déjà été à l’origine d’un premier report de la date de mise en service, annoncée initialement pour le début de l’été.

Batterie portative

En juin dernier, JCDecaux, en charge du système de vélos partagés Villo, annonçait en effet que 1 800 des 5 000 vélos partagés installés aux quatre coins de la Région bruxelloise allaient passer à l’électrique. L’objectif était ainsi de proposer des vélos disponibles pour tous, sur lesquels il suffirait d’insérer une batterie portative pour bénéficier d’une assistance électrique.

Le système : chaque abonné au service Villo électrique recevra une batterie portative et rechargeable qu’elle pourra installer sur l’un des Villo électriques de la flotte. Ces batteries, rechargeables via une prise USB-C en une à deux heures, seront “aussi grandes que deux smartphones”. Chaque batterie pleinement rechargée aura une autonomie de près de 30 minutes, soit près de 10 kilomètres.

L’abonnement coûtera 4,15 euros supplémentaires par mois à l’abonnement pour un Villo classique, annonce encore JCDecaux.

Rédaction web – Sabine Ringelheim

Partager l'article

11 octobre 2019 - 11h47