Découvrez   

La Flandre se retire du centre pour l’égalité des chances Unia

Le nouveau gouvernement flamand a pris la décision, dans son accord de gouvernement, de se retirer du centre pour l’égalité des chances Unia. Une information révélée par nos confrères du journal néerlandophone Het Laatste Nieuws.

Jusqu’ici, Unia était co-financé à la fois par le gouvernement fédéral, les communautés et les régions. La Flandre avait ainsi versé, en 2015, près de 800.000 euros à Unia, soit 10% de son budget.

Ce retrait d’Unia aurait été motivé par la N-VA, qui avait plaidé dans le passé pour le financement d’une variante flamande d’Unia. Cette nouvelle instance devrait bientôt voir le jour.

La Région bruxelloise, elle, a réaffirmé qu’elle continuera à travailler avec Unia. “Le travail d’Unia est indispensable à l’heure où le racisme, l’homophobie, les discriminations et le rejet de l’autre plus généralement, s’expriment de plus en plus librement. Tant en Egalité des chances qu’en Cohésion sociale, j’ai bien l’intention de travailler en étroite collaboration avec Unia sous cette législature“, a ainsi déclaré Nawal Ben Hamou (PS), secrétaire d’Etat bruxellois en charge de l’Egalité des chances.

Arnaud Bruckner – Photo : Belga/Benoît Doppagne

Partager l'article

30 septembre 2019 - 12h21
Modifié le 30 septembre 2019 - 19h05