Découvrez   

Jette : Sven Gatz démissionne de son poste de conseiller communal

Le ministre bruxellois des Finances, Sven Gatz (Open VLD) a décidé de démissionner de son poste de conseiller communal de Jette. C’est Marc Daniëls, auteur de BD de 61 ans, qui le remplacera.

Cela faisait déjà plusieurs mois que le ministre songeait à démissionner de son poste mais avec la crise du coronavirus, il a préféré attendre la rentrée. Il préfère se concentrer sur son travail à la Région.

Par ailleurs, le MR de Jette est secoué depuis le mois de juin par une affaire de fausses procurations. L’ex-échevine Shirley Doyen, a choisi de démissionner suite à l’enquête judiciaire menée.

Jette : l’échevine Shirley Doyen démissionne suite à l’ouverture d’une enquête pour fausses procurations

Pour le moment, plusieurs candidats de la liste MR-Open VLD ont déjà été auditionnés mais pas les deux principaux intéressés, à savoir Shirley Doyen, 20e sur la liste lors des communales d’octobre 2018 et infirmière dans le home La Clarencière, et Geoffrey Lepers, tête de liste. En tout, 60 personnes doivent être auditionnées dans cette affaire, en ce compris le frère de Shirley Doyen, directeur de la maison de repos.

Au sein du MR, on se dit confiant pour le moment mais l’affaire commence à être gênante. A présent, peu de personnes doute du fait qu’il y aura des inculpations même si l’enquête est toujours en cours et implique donc une présomption d’innocence. Les membres attendent la reprise des auditions mais deux scénarios semblent se profiler. Le premier serait une version légère de l’affaire, à savoir que seuls l’ex-échevine et l’ancienne tête de liste seraient inculpées. Le deuxième serait plus lourd de conséquence. Tous les candidats présents sur la liste, dont Sven Gatz, seraient inculpés pour fausses procurations comme cela a été le cas dans l’affaire similaire de Neufchâteau.

Dans ce cas-là, il sera bien difficile pour le bourgmestre Hervé Doyen (cdH) de rester dans une majorité avec le MR. Deux de ses échevins sont libéraux. Par contre, quoi qu’il arrive, les élections communales ne seront pas invalidées.

Vanessa Lhuillier – Photo: Thierry Roge

 

Partager l'article

03 septembre 2020 - 11h03
Modifié le 03 septembre 2020 - 11h03