Découvrez   

Il faudra encore un peu de temps avant que les visites dans les maisons de repos et de soins soient permises

Test Dépistage Coronavirus - Personne âgée Maison de repos - Belga Benoit Doppagne

Un comité de concertation s’est tenu ce vendredi après-midi afin d’aborder la situation dans les maisons de repos et de soins et l’organisation des visites, comme annoncé lors du point presse du dernier Conseil National de Sécurité.

Au cœur des préoccupations, la question du dépistage dans les maisons de repos et de soins. Une volonté partagée par l’ensemble des Régions et le fédéral afin que le personnel et les résidents soient testés.

Concernant les visites, les Régions et les Communautés seront en charge de l’organisation d’une concertation préalable avec le secteur. Le but ? Mettre en place un système de visite des résidents des structures d’hébergement qui soit sécurisant pour tout le monde. Les visites ne pourront se faire que par un membre de la famille qui ne présente aucun symptôme depuis quinze jours.

Tester l’ensemble des maisons de repos et de soins avant toute visite

Le cabinet d’Alain Maron, ministre bruxellois de la Santé, a commencé ce travail de concertation avec le secteur et les syndicats dès mercredi afin d’entendre les préoccupations de chacun et apporter des solutions à celles-ci. Un projet de circulaire est actuellement en cours d’élaboration. Un arrêté devrait être rendu public dès lundi pour permettre l’encadrement de ce dispositif de visites et préciser les modalités d’application.

En Région bruxelloise, la stratégie est celle de tester l’ensemble du personnel et des résidents, contrairement à la Wallonie qui se concentre sur le testing du personnel dans un premier temps.

À ce jour, selon le cabinet d’Alain Maron, plus de 6.000 tests ont été réalisés dans une quarantaine de maisons de repos et de soins bruxelloises. De son côté, Sciensano publie les résultats de plus de 1.400 de ces tests. Parmi eux, 5,5% des membres du personnel sont positifs au Covid-19 (438 tests) et 19% des résidents (994 tests).

Les maisons de repos et de soins sont testées une par une. Ce n’est que lorsqu’elles répondront à l’ensemble des conditions qui seront définies par arrêté régional que l’organisation des visites pourra se faire.

La Rédaction