Découvrez   

Que peut faire la Région bruxelloise contre le réchauffement climatique? Réponse dans #M

Alors que plus de 70.000 personnes ont manifesté à Bruxelles  pour une politique plus forte contre les gaz à effet de serre, la ministre bruxelloise de l’Environnement Céline Fremault (CDH), le chef de groupe Défi au Parlement régional Emmanuel De Bock et les députés Evelyne Huytebroeck (Ecolo), Marc-Jean Ghyssels (PS) et Viviane Teitelbaum (MR) ont débattu des actions menées au niveau régional.

Trois sujets ont été abordés au cours de l’émission: l’efficacité énergétique des bâtiments, le développement des énergies renouvelables et la diminution de la pollution liée au parc automobile. Le chauffage des bâtiments représente ainsi pas moins de 70% des gaz à effet de serre. Toute une série de primes ont été mises en place dans la capitale pour réduire ce type de pollution. Elles s’élèvent en 2018 à 22 millions d’euros. “Au niveau du MR, on pense que ces primes n’atteignent pas nécessairement leur cible. Elles sont sous-utilisées puisqu’il reste 4 millions”, explique Viviane Teitelbaum. “Je pense vraiment que c’est un des pans d’une politique efficace. Ce n’est pas le seul”, estime pour sa part Evelyne Huytebroeck.

“Je pense que les primes sont un outil intéressant. Quand je suis arrivé en 2014, j’ai demandé un travail sur l’évaluation du dispositif prime énergie. Et j’ai décidé les recentrer sur de l’audit, de l’isolation et du chauffage pour atteindre les objectifs qui sont les nôtres. Il y a encore du travail et je m’y attelle tous les jours pour faire en sorte par exemple qu’elles soient plus utilisées”, indique Céline Fremault. Moi, évidemment, je préférerais baisser le niveau d’imposition pour donner du pouvoir d’achat pour permettre aux uns et aux autres de faire cet investissement”, indique Emmanuel De Bock.  “Je pense que c’est un bon incitant. Je crois aussi que la procédure a été simplifiée. En tout cas, c’est l’expérience que j’en ai, parce que j’ai aidé des administrés qui ne s’en sortaient pas à les papiers”, estime Marc-Jean Ghyssels.

■ Retrouvez #M le mag de la rédac’ du mardi au vendredi à 18h25 sur BX1.