Découvrez   

Economie : « rebond.brussels », dispositif d’aide en cas de perte d’emploi suite à une faillite

« Rebond.brussels », dispositif d’aide aux personnes ayant perdu leur emploi suite à une faillite, est désormais opérationnel, annonce dans un communiqué le cabinet de Bernard Clerfayt, ministre bruxellois de l’Emploi (DéFI).

Le dispositif était inexistant jusqu’ici en Région bruxelloise, indique le cabinet du ministre. Il s’adresse aux personnes ayant perdu leur emploi dans le cadre d’une faillite ayant eu lieu à partir du 1er juillet 2020.

Prévu au chapitre Emploi-Formation du plan de relance annoncé au mois de juillet er juillet dernier, il consiste en un accompagnement “sur-mesure“, “adapté aux compétences” de chaque chercheur d’emploi qui en bénéficiera. Il envisage entre autres la reconversion professionnelle vers des empois “durables“: “un large travail de reconversion vers d’autres secteurs d’activité, principalement ceux en souffrance ou en demande, sera aussi effectué

Si Actiris se concentre sur un accompagnement individuel, une approche collective “inédite” sera proposée notamment dans le cas d’une faillite touchant un grand nombre de personnes, précise encore le communiqué.

“Rebond.brussels” ambitionne d’accompagner et de remettre à l’emploi 2000 Bruxellois. La mesure est dotée d’un budget de 3,5 millions d’euros pour 2021.

La première séance d’informations aura lieu en virtuel, ce mardi 24 novembre.

« Les chiffres bruxellois du chômage sont actuellement sous baxter du fédéral. Il est clair que le moratoire sur les faillites et le chômage temporaire, décidés par le gouvernement fédéral, permettent de reporter l’arrivée de nouveaux chercheurs d’emploi. Toutefois, selon Graydon, nous enregistrons 776 faillites entre juillet et novembre 2020. Ce chiffre devrait augmenter dès la fin du moratoire. En Région bruxelloise, grâce à rebond.brussels, nous sommes prêts à prendre ces travailleurs en charge », conclut le Ministre bruxellois.

Rédaction

 

Partager l'article

23 novembre 2020 - 13h20
Modifié le 23 novembre 2020 - 13h20