Baromètre social : près d’un tiers des Bruxellois sous le seuil de risque de pauvreté

Le baromètre social 2017, réalisé par l’Observatoire de la Santé et du Social de Bruxelles, présente notamment l’état de la pauvreté dans la capitale et confirme des chiffres inquiétants.

Le baromètre relève ainsi qu’environ un tiers des Bruxellois (31%) disposent d’un revenu inférieur au seuil de risque de pauvreté. Près d’un actif sur cinq (18%) est inscrit chez Actiris comme demandeur d’emploi inoccupé, et la proportion s’élève à 26% pour les moins de 25 ans. Concernant les enfants de moins de 18 ans, un quart d’entre eux vivent dans un ménage ne disposant pas d’un revenu du travail. Plus d’un cinquième (22%) de la population d’âge actif (18-64 ans) vit ainsi avec une allocation d’aide sociale ou un revenu de remplacement.

On découvre également avec ce baromètre que l’espérance de vie est moins bonne selon les revenus, et que le statut social des parents influence la santé de leurs enfants. Et cette donnée évolue également selon le niveau socio-économique de la commune où résident ces personnes.

Gr.I. – Photo : Belga

Partager l'article

14 novembre 2017 - 13h14