Découvrez   

La Ville de Bruxelles se dote d’un nouveau plan pour l’égalité entre hommes et femmes

Le conseil communal de la Ville de Bruxelles a adopté lundi soir un nouveau plan d’action pour l’égalité entre les hommes et les femmes. Elaboré par la cellule Egalité des chances de la Ville pour la période 2020-2022, “Bxl Feminist” en est à sa quatrième version.

Afin de lutter contre les discriminations, la cellule Egalité des chances a pour ambition de déconstruire les stéréotypes en développant divers supports d’information et en organisant des actions de sensibilisation et d’éducation à destination des citoyens, des partenaires et du personnel de la Ville de Bruxelles.

Outre les campagnes de sensibilisation, le plan prévoit notamment de développer le “gender budgeting” en intégrant une perspective de genre dans les lignes budgétaires de la Ville, ce qui permet de corriger le tir lorsque l’on voit constate l’apparition d’éventuelles différences au départ de mesures envisagées.

Autre axe du plan: l’éducation à l’égalité dans les écoles. De nombreuses actions et activités sont mises en place par l’Instruction Publique pour déconstruire les stéréotypes de genre dès le plus jeune âge, telles que des pièces de théâtre, des projections, des expositions,… La Ville entend par ailleurs renforcer la représentation des femmes dans l’espace public de la capitale. Elle prévoit ainsi d’augmenter le nombre de places, parcs, infrastructures urbaines et rues portant le nom de femmes illustres.

Un combat commun

Dans le contexte du la journée internationale de la lutte contre les violences faites aux femmes, fixée le 25 novembre, diverses instances et partenaires de la Ville ont décidé de mener un combat commun pour aider les femmes dans des situations de violences: le CPAS de Bruxelles, en mettant à disposition des logements pour ces femmes et désormais les asbl BAPA BXL, le bureau d’accueil pour primo-arrivants ainsi que BRAVVO, qui lutte contre l’exclusion sociale et le sentiment d’insécurité.

Enfin, la Ville de Bruxelles souhaite collaborer, via sa Régie foncière, avec un partenaire spécialisé dans l’accueil des femmes victimes de violences intra-familiales en mettant à disposition un logement-refuge pour ces femmes, comme elle le fait déjà pour d’autres communautés. “L’égalité entre les femmes et les hommes est un droit fondamental pour toutes et pour tous. Cependant, celui-ci n’est pas encore garanti dans les domaines politique, économique, social et culturel de la vie quotidienne“, a commenté Lydia Mutyebele, l’échevine de l’Egalité des chances, présentant les axes du plan adopté par le conseil communal.

Belga

Partager l'article

24 novembre 2020 - 07h16
Modifié le 24 novembre 2020 - 10h46