Les 3 plus gros employeurs d’Auderghem se lancent dans le covoiturage avec Kowo

La commune d’Auderghem, le Chirec (Centre Hospitalier Interrégional Edith Cavel) et le Carrefour d’Auderghem ont annoncé la création d’une communauté potentielle de 3.000 covoitureurs au travers de leur abonnement à l’application de covoiturage Kowo.

Il s’agit des trois plus gros employeurs de la commune. Cela augmente les chances de trouver un conducteur pour un trajet domicile-travail dans un même créneau horaire.

“Entre 6h et 10h du matin en semaine, ce sont 13.200 véhicules qui entrent dans Auderghem dont une partie sont des navetteurs qui travaillent à Auderghem même”, remarque Sophie de Vos, échevine de l’Économie.

“Nous avons donc contacté les plus gros employeurs locaux avec une idée en tête : créer une communauté d’entreprises situées à proximité l’une de l’autre pour atteindre une masse critique suffisante d’utilisateurs potentiels”.

En Belgique, à l’heure de pointe, trois voitures sur quatre sont occupées par une seule personne. Selon les estimations, quelque 25% de conducteurs en moins suffiraient à mettre un terme aux bouchons. “On constate que les freins au covoiturage sont très importants”, explique Nicolas Rampelbergs, managing Partner chez Kowo.

“L’objectif d’une application comme Kowo est d’apporter une réponse à ces freins. En plus d’une solution de matching unique, nous proposons une assurance retour en partenariat avec AXA. En cas d’imprévu, – un enfant malade, une urgence -, Kowo garantit une solution pour ramener tout le monde à la maison”.

En décembre 2017, le groupe hospitalier CHIREC a rassemblé les activités des Cliniques Edith Cavell et du Parc Léopold dans le nouvel hôpital Delta. Cette solution de mobilité a dès lors semblé opportune pour l’hôpital. Il en est de même pour le Carrefour d’Auderghem, dont le groupe est déjà partenaire de Kowo.

► Un reportage de Catarina Letor et Béatrice Broutout

BELGA

Partager l'article

26 juin 2018 - 17h45