Découvrez   

Molenbeek : les agents de la propreté publique en arrêt de travail après une agression

Agents Propreté publique en arrêt de travail Molenbeek - Yannick Vangansbeek BX1

Les agents de la propreté publique de la commune de Molenbeek-Saint-Jean sont en arrêt de travail depuis ce lundi matin, à 7h00, suite à l’agression d’un des agents vendredi dernier, annoncent les syndicats CSC et CGSP. Le travail reprendra normalement ce mardi.

Les agents de la propreté publique de Molenbeek sont actuellement en arrêt de travail : ils protestent contre l’agression d’un des agents, vendredi, alors qu’il s’occupait d’une poubelle de la commune, sur la voie publique. Selon Alain Happaerts, du syndicat CSC Services publics, l’agent vidait une corbeille publique quand le sac a lâché et répandu les déchets sur la voie publique. N’ayant pas le matériel nécessaire avec lui, l’agent a appelé un balayeur pour ramasser ces déchets au mieux. Avant que son collègue arrive, l’agent a été alpagué par des clients d’un café voisin, et a été frappé au visage par un riverain qui estimait qu’il devait ramasser les déchets.

Les agents molenbeekois dénoncent une cinquième agression depuis le mois de janvier, et protestent également contre les nombreux dépôts clandestins sur le territoire communal. Ils indiquent également que leurs demandes auprès de la commune, envoyées au mois de juin, n’ont pas encore reçu de réponse. Ce ras-le-bol mène à cet arrêt de travail, prévu toute la journée de ce lundi.

La commune de Molenbeek précise qu’une plainte a bien été déposée concernant cette agression. Une rencontre entre les agents et l’échevine de la Propreté publique Gloria Garcia Fernandez a eu lieu ce lundi matin à la maison communale pour débloquer la situation. “La commune prend conscience de la gravité des faits et nous a dit qu’elle déposerait plainte en son nom contre l’agresseur. Elle prendra aussi contact avec la victime”, confie Alain Happaerts à l’agence Belga. “Une nouvelle réunion est prévue mi-août pour évoquer cette fois le cahier de revendications que nous avons déposé. Nous insistons sur l’engagement de personnel et sur l’obtention de matériel adéquat“.

Le travail des équipes communales reprendra ce mardi, selon les syndicats.

Gr.I. avec M-N D. – Photo : Yannick Vangansbeek/BX1

Partager l'article

27 juillet 2020 - 13h30
Modifié le 27 juillet 2020 - 14h00