Découvrez   

Les mesures de confinement prolongées jusqu’au 3 mai, les grands événements annulés jusqu’au 31 août

Sophie WIlmes - Conférence de presse Conseil national de sécurité 27032020 - Belga Olivier Hoslet

Le Conseil national de sécurité (CNS), qui s’est tenu ce mercredi après-midi, confirme que les mesures de confinement liées à la crise sanitaire du coronavirus sont prolongées jusqu’au 3 mai.

Près d’un mois après les premières mesures de confinement liées à la crise sanitaire du coronavirus, la Première ministre Sophie Wilmès (MR) a annoncé au terme de ce nouveau Conseil national de sécurité la prolongation de ces mesures sanitaires jusqu’au 3 mai prochain, au minimum. Les écoles ne rouvriront donc pas à la fin des vacances de Pâques.

“Nous pouvons être fiers de ce que nous avons réalisé. Nous avons réussi notre premier objectif, de ralentir la propagation du virus et empêcher la saturation des services hospitaliers, et ce pour sauvegarder le plus grand nombre de vies”, a confié Sophie Wilmès. “Nous venons à bout de ce virus, petit à petit chaque jour. Nous constatons chaque jour que le nombre d’hospitalisations diminue. Malheureusement, nous avons toujours beaucoup de gens en soins intensifs et il y a malheureusement beaucoup de décès. Les maisons de repos sont aussi dans une position très délicate. Le fédéral et les régions font tout ce qu’ils peuvent pour trouver des solutions face à cette situation problématique. Nous avons notamment répondu à l’appel des régions concernant le personnel, grâce à l’appui de la Défense, et les tests”. Sophie Wilmès a ensuite eu un mot pour les personnes décédées, “derrière ces chiffres froids que nous annonçons chaque jour (…) possiblement surévalués concernant les décès dans les maisons de repos”, pour leurs familles, et pour le personnel soignant de première ligne “qui se bat au quotidien pour sauver des vies”.

Lire aussi : Notre dossier complet sur la crise du coronavirus en Région bruxelloise

Plus de 180 millions de masques commandés

La Première ministre annonce de la part du fédéral, pour le personnel soignant, une commande de 135 millions de masques chirurgicaux et de 54 millions de masques FFP2. Avant d’annoncer de nouvelles mesures dès lundi prochain.

Les jardineries et les magasins de bricolage vont pouvoir ouvrir leurs portes aux mêmes conditions que les magasins d’alimentation : “Les mesures de distance de sécurité devront donc être respectées”.

Les maisons de repos et de soins, et maisons d’accueil et de soins pour personnes handicapées pourront désormais accueillir des visites, à condition qu’il s’agisse d’un proche désigné, qui ne présente aucun symptôme du Covid-19 depuis deux semaines, et qui soit toujours la même personne.

Lire aussi : Visites acceptées dans les maisons de repos : ce sera mis en place “plus tard que lundi”

“Il se pourrait que certaines personnes pensent qu’il s’agit d’un assouplissement des mesures de base”, dit Sophie WIlmès. “Mais il n’en est rien. Les mesures de base doivent être respectées. Nous ne sommes pas dans une phase de déconfinement. Les règles de base sont désormais connues de tous, et c’est pour cela que les forces de l’ordre continueront de verbaliser. Nous comptons sur vous tous et nous faisons appel à votre civisme et votre bon sens. Si vous vous rendez compte qu’il n’est pas possible de respecter une mesure de sécurité, dans un parc par exemple, sachez qu’il est mieux de rentrer chez soi et de sortir à un autre moment”, rappelle-t-elle.

Les grands événements annulés jusqu’au 31 août

Sophie Wilmès annonce encore que le port du masque en tissu est pour l’instant recommandé dans les endroits où la distance de sécurité ne peut être respecté, selon un premier rapport de scientifiques et experts fédéraux, mais ne peut pas remplacer les mesures sanitaires actuelles pour faire face au coronavirus.

Sur proposition du GEES, groupe de stratégie qui s’occupe d’analyser les mesures de déconfinement, la Première ministre rapporte qu’aucun événement de masse, de type festival, ne pourra être organisé avant le 31 août inclus. Elle précise toutefois que la liste des événements concernés sera définie après le 3 mai, tout en ajoutant que “les festivals ne peuvent avoir lieu avant le 31 août”. Elle annonce également que le télétravail devra encore être préconisé durant quelques temps.

Lire aussi : Le CORES rappelle les mesures pour les fêtes religieuses et crée une task force “violences conjugales”

Pour rappel, le CNS regroupe notamment la Première ministre, les ministres-présidents régionaux et les vice-premiers ministres. Cette séance avait notamment pour but d’analyse les rapports des experts, le RMG (Risk Management Group), qui s’intéresse aux risques sanitaires, et le GEES, qui s’occupe d’analyser les mesures de déconfinement. Un nouveau Conseil national de sécurité, chargé d’élaborer les plans de déconfinement, aura lieu la semaine prochaine, a-t-il été confirmé. “Cela sera un processus évolutif, basé sur des rapports d’experts”, a encore expliqué Sophie Wilmès.

Les garderies prolongées dans les écoles

Au terme de ce Conseil national de sécurité, le ministre-président de la Fédération Wallonie-Bruxelles Pierre-Yves Jeholet (MR) confirme que les garderies dans les écoles sont prolongées, au moins, jusqu’au 3 mai mais ne souhaite pas indiquer une date de reprise des cours dans ces écoles, et que le CNS souhaite attendre les rapports des experts du fédéral avant d’envisager une réouverture des écoles. “Nous ne sommes pas la France, nous devons veiller à l’éducation et à la santé de nos enfants”, lance le ministre-président de la FWB. “Nous allons préparer un retour à la normale”.

Lire aussi : Le CEB, le CE1D et le CESS n’auront pas lieu suite à la prolongation du confinement

Gr.I. – Photo : Belga/Olivier Hoslet

Partager l'article

16 avril 2020 - 07h00
Modifié le 16 avril 2020 - 08h47