Coronavirus: la situation épidémiologique s’améliore mais est à surveiller de près

Les chiffres sont à la baisse. Le taux d’incidence atteint 459/100 000 habitants, alors qu’il était de 487 une semaine plus tôt. Le taux de positivité a lui aussi diminué et atteint les 7,6% (soit une baisse de 2,3% en une semaine). Des diminutions encourageantes mais à surveiller de près, indique ce matin la Cocom lors d’une conférence de presse.

Les choses évoluent bien mais il n’y a pas énormément de nouveautés“. C’est par ces mots que commence Inge Neven, responsable du service d’inspection de l’Hygiène de la Cocom. Les chiffres sont à la baisse mais une baisse pas assez conséquente.

Si le nombre d’hospitalisation et le taux de reproduction ont baissé (Valeur R: 0,82), les décès stagnent à 50, soit 7 décès par jour au cours de la semaine dernière.

Découvrez les statistiques quotidiennes de l’état de l’épidémie de Covid-19 en Région bruxelloise (infographie)

Toutes les personnes nées en 1975 ou avant ont été invitées à se faire vacciner

À Bruxelles, au niveau de la vaccination, nous sommes à la deuxième phase. Depuis ce vendredi 30 avril, les personnes de 46 ans ou plus ont reçu un mail ou un sms pour se faire vacciner. Les 41 ans ou plus peuvent s’inscrire sur la liste d’attente via la plateforme Bruvax pour bénéficier des éventuelles doses résiduelles.

Les tranches d’âge diminuent de manière rapide selon Inge Neven, car à Bruxelles, la population est plus jeune que dans les autres régions et “les gens sont plus réticents à se faire vacciner que dans les autres régions“, assurent-elle. Cependant, il est difficile d’estimer quand les autres tranches d’âge seront appelées à se faire vacciner. Si dans un premier temps, la Cocom évaluait à une semaine voire dix jours pour diminuer en âge, aujourd’hui elle pense qu’il faudrait deux semaines pour arriver à la tranche d’âge suivante. La question sera sur la table ce jeudi. Mais du côté de la Cocom, on ne veut pas se précipiter afin de combler tous les rendez-vous.

Augmenter le volume de vaccins

47 023 doses ont été administrées (1ère et 2ème doses cumulées) entre le 26 avril et le 2 mai. Le but, cette semaine, est de passer à 63 400 vaccins et d’augmenter encore pour la semaine du 10 mai pour atteindre les 65 100 doses.

Au niveau des doses, 70% des plus de 65 ans ont reçu leur première dose. La Cocom espère atteindre les 80% rapidement. Pour cela, il faut encore vacciner 15 000 personnes. Il est à noter également que 52% de la tranche d’âge 55-64 ans ont reçu leur première dose, contre 24% pour les 45-54 ans et 7% pour les 18-44 ans.

Réserver sur Bruvax

Pour le moment, 70 000 personnes ont déjà prix rendez-vous via la plateforme Bruvax et 20 000 autres sont sur la liste d’attente. De plus en plus de créneaux horaires sont ouverts, il ne faut donc pas tarder à réserver une place. Les stocks sont très vite réapprovisionnés et les rendez-vous se libèrent donc rapidement.

Pour cette semaine et la prochaine, le vaccin Astra Zeneca sera privilégié pour les deuxièmes doses. D’ailleurs, la Cocom a décidé, en accord avec la Task Force, de réduire à huit semaines le temps d’attente de cette seconde dose (il était de 12 semaines auparavant).

L’Hôpital Militaire ouvre ses portes au grand public

Avec une capacité de 5000 vaccins par semaine, l’Hôpital Militaire ouvre ses portes au grand public, mais aussi aux expatriés qui sont dans des pays où il n’y a pas de vaccin et accueillera également les membres des prisons. Le but est d’administrer 2500 vaccins par jour. Il est ouvert du lundi au vendredi. C’est le dixième centre à ouvrir ses portes en région bruxelloise.

À lire aussi | Neder-over-Heembeek : le centre de vaccination de l’Hôpital Militaire ouvre ses portes

Au niveau des équipes mobiles, le vaccin Johnson & Johnson a commencé à être administré ce vendredi, avec 240 doses distribuées entre le 26 et le 30 avril.

Y. Mo. – Photo: Belga Image

Partager l'article

03 mai 2021 - 12h39
Modifié le 03 mai 2021 - 18h24