Fallait-il laisser 10 000 personnes se rassembler place Poelaert ? Le débat fait rage au lendemain de la manifestation

Fallait-il autoriser la manifestation contre les violences policières ce week-end à Bruxelles ? La polémique fait rage suite au rassemblement de 10 000 personnes ce dimanche devant le Palais de Justice. 

Fallait-il interdire l’événement au nom des mesures sanitaires imposées pour freiner la propagation du coronavirus ? Ou l’autoriser au nom de la liberté d’expression ? Le bourgmestre de la Ville de Bruxelles, Philippe Close (PS), a été vivement interpellé, en particulier par le MR. J’assume tout ce qui s’est passé“, déclarait-il ce matin au micro de Fabrice Grosfilley dans l’émission Toujours + d’Actu. Les avis s’échangent aujourd’hui sur les réseaux sociaux, parfois virulemment, entre virologues, citoyens et politiques.

Quant aux débordements violents qui ont eu lieu en marge de la manifestation à la Porte de Namur où un groupe de casseurs sans lien avec les manifestants s’est déchaîné sur les vitrines de magasins, auraient-ils pu être évités ? Auraient-ils pu être mieux gérés ?

Lire aussi : Tous les virologues ne condamnent pas la manifestation de dimanche

Le sujet s’est invité au conseil communal de la Ville de Bruxelles ce lundi 

■ Reportage de Michel Geyer, Nicolas Scheenaerts et Christine Dooms.

Partager l'article

08 juin 2020 - 18h30
Modifié le 09 juin 2020 - 07h35