Zone de basses émissions : “Quand Alain Maron dit que le PS n’a pas mis sur la table les correctifs sociaux à apporter à la LEZ, il ment”

Le chef de groupe PS au Parlement bruxellois, Ridouane Chahid, réagit aux propos d’Alain Maron dans Bonjour Bruxelles.

Ce mercredi matin, Alain Maron (Ecolo) réagissait à la volonté du PS de reporter de deux ans la prochaine phase de la zone de basses émissions. Si le ministre de l’Environnement estime qu’il ne faut pas modifier le calendrier, il a également ajouté à l’adresse du Parti socialiste : “Si le calendrier de la LEZ était une priorité pour le PS, ils en auraient parlé depuis cinq ans“.

Des propos qui ont été très mal perçus par le chef du groupe PS, Ridouane Chahid. Ce dernier parle de “mensonges” de la part d’Ecolo : “Quand Alain Maron dit que le PS n’a pas mis sur la table les correctifs sociaux à apporter à la LEZ, il ment“.

Liste à l’appui, il nous précise que, au cours de la législature, “nous avons interpellé les ministres Ecolo au Parlement au moins 16 fois” par rapport à la LEZ. Cinq questions écrites, sept questions orales, trois demandes d’explication ou encore une question d’actualité. Le PS a notamment questionné Alain Maron sur le récent report en Wallonie. Autres sujets liés à la zone de basses émissions : recettes fiscales, campagne publicitaire, conséquences sur la location de voitures, etc. “La vérité, c’est que le social, ils s’en fichent et qu’ils n’ont fait aucun effort“, conclut le chef du groupe PS.

A noter que ces questions ont été posées dans le cadre du Parlement. Il ne s’agit pas de débat au Gouvernement.

Alain Maron réagit

Sur X (anciennement Twitter), Alain Maron a réagi aux propos de Ridouane Chahid. “Mr Chahid est étourdi. La LEZ 1 (y compris les jalons 2022 et 2025) a été décidée par le gouvernement Vervoort précédent, sans accompagnement social à la hauteur“, indique-t-il. “Cet accompagnement a été mis en place par ce gouvernement-ci, à mon impulsion.

Marie Lecocq, députée Ecolo, a quant à elle précisé que le PS n’a rien déposé sur la table du gouvernement.

E.V. – Photo : Belga

Partager l'article

04 avril 2024 - 15h42
Modifié le 05 avril 2024 - 10h48