Découvrez   

Vers moins de voitures garées en rue ? La Région veut créer des zones grises de stationnement

Selon L’Echo, la ministre bruxelloise de la Mobilité, Elke Van den Brandt (Groen) souhaite y créer des zones grises afin d’y encourager le stationnement hors voirie.

Un avant-projet dans ce sens a été soumis récemment par la ministre régionale de la Mobilité aux différentes communes bruxelloises : dans celui-ci, il est question de créer des zones grises, qui viendraient s’adjoindre aux zones rouges, bleues et vertes déjà existantes.

Concrètement, ces nouvelles zones seraient installées à proximité des parkings publics, et les tarifs de stationnement en rue y seraient systématiquement plus chers que les prix pratiqués dans les parkings. L’objectif serait donc de dissuader les Bruxellois de se garer en voirie, afin de libérer une portion de l’espace public, et d’encourager le stationnement dans des parkings dédiés.

Dans ce cadre, le gouvernement entend également fixer les conditions de tarification des différents parkings publics.

 

Des réactions mitigées

Interrogé par nos confrères, le directeur général d’Interparking, Roland Cracco, n’est pas opposé à l’idée. Du côté de l’Association de la Ville et des Communes de la Région, on craint que les tarifs soient désormais dictés par le secteur privé.

Sur Twitter, le président du MR, Georges-Louis Bouchez, a déclaré que “La Région capitale meurt, la classe moyenne fuit, la pauvreté ne diminue pas, les discriminations non plus, mais la priorité ce sont les voitures stationnées en surface. C’est déprimant d’incompétence. Bruxelles mérite mieux !“.

Le texte sera abordé lors de la prochaine conférence des bourgmestres, ce 24 février.

 

ArBr – Photo : Belga (illustration)

Partager l'article

20 février 2021 - 13h44
Modifié le 02 mars 2021 - 11h36