Seul un Bruxellois sur quatre maîtrise le néerlandais

C’est ce qui ressort du dernier baromètre linguistique de la VUB. Cet outil analyse l’évolution des connaissances en langue dans la capitale. Il sera publié ce mercredi, rapporte ce matin Le Soir.

L’étude de la VUB révèle toutefois une amélioration de la connaissance du néerlandais en région bruxelloise. Le dernier baromètre, datant de 2018, et les précédents, était plus alarmant encore avec 16% des Bruxellois maîtrisant la langue de Vondel, alors que cette nouvelle édition révèle malgré tout une remontée à 22% de Bruxellois connaissant “bien” ou “parfaitement” le néerlandais. Mais le nombre de Bruxellois ne parlant “absolument” pas le néerlandais augmente également, passant à 27,6%. L’anglais est de son côté toujours en progression.

Benjamin Dalle (CD&V), le ministre flamand des Affaires bruxelloises, pointe la responsabilité de l’enseignement francophone.

Rédaction