Pour contenir les faillites, la Région prendra en charge 75% des frais de PRJ

Afin de limiter les faillites dans la capitale, la Région bruxelloise prendra en charge 75% des frais de médiation ou ceux liés à la préparation d’une procédure de réorganisation judiciaire, annonce L’Echo.

Le gouvernement bruxellois a débloqué un budget de 830.000 euros afin d’aider les entreprises de la région à accéder à la PRJ et à la médiation.

Car si, pour les entreprises durement touchées par les conséquences de la crise sanitaire, ces méthodes sont parfois les seules solutions afin d’éviter la faillite, “on observe qu’un grand nombre de PRJ se soldent par un échec, notamment dû à la complexité de la procédure (ce à quoi la récente réforme au niveau fédéral tente de remédier), au fait que les entreprises en difficulté tardent à entreprendre les démarches nécessaires, ou encore à son coût élevé“, explique à nos confrères la secrétaire d’Etat bruxelloise en charge de la Transition Économique, Barbara Trachte (Ecolo).

Le face à face de Toujours + d’Actu | La nouvelle PRJ va-t-elle sauver les entreprises de la faillite ? (02/02/2021)

Sur ce dernier point, la nouvelle enveloppe débloquée au niveau régional permettra donc à davantage d’entreprises de passer par une PRJ réussie.

 

À hauteur de 75%

Concrètement, le budget régional sera entre les mains du Centre pour entreprises en difficulté et l’asbl bMediation. Après un certain filtrage, les frais de médiation ou ceux pour préparer une PRJ seront alors pris en charge à hauteur de 75%.

Les conditions plus précises de cette décision seront connues dans une quinzaine de jours.

▶ L’invité de Toujours + d’Actu | Avec la fin du moratoire sur les faillites, la PRJ va être assouplie : le point avec Paul D’Haeyer, président du Tribunal de l’entreprise de Bruxelles (29/01/2021)

 

ArBr – Photo : Belga (archives)

Partager l'article

04 mai 2021 - 10h47
Modifié le 04 mai 2021 - 10h47