Porteur du VIH, Mike s’est vu refuser une assurance : “Il s’agit d’une discrimination”, dénonce-t-il

Le Bruxellois de 37 ans a saisi Unia, l’institution qui lutte contre les discriminations, pour faire valoir ses droits.

Quand il est devenu indépendant, Mike a voulu contracter une assurance incapacité de travail, qui compense la perte de revenu en cas d’absence de longue durée. Lorsqu’il a mentionné qu’il était porteur du VIH dans le questionnaire médical, il s’attendait à une surprime. C’est pourtant un refus qui lui a été notifié par la compagnie AG Insurance, de manière lapidaire : “raison VIH”. Une raison qu’il juge discriminatoire, lui qui est en pleine forme, avec une charge virale indétectable.

AG Insurance n’a pas souhaité répondre à nos questions. Assuralia indique pour sa part que chaque compagnie a ses propres critères et que certaines sont plus souples que d’autres.

►Reportage de Jean-Christophe Pesesse, Salma Barham et Hugo Moriamé