Manifestations contre les mesures sanitaires : de nombreuses poursuites judiciaires, les enquêtes continuent

Le parquet de Bruxelles a fait un large point sur les différentes enquêtes autour des fauteurs de trouble des manifestations pour les mesures sanitaires, organisées depuis fin novembre dans la capitale.

Depuis le 21 novembre 2021, six manifestations contre les mesures sanitaires ont été organisées à Bruxelles et ont mené à des arrestations et des poursuites judiciaires pour ces personnes arrêtées. Face à ces nombreux dossiers, le parquet de Bruxelles a fait un point complet sur les avancées de ces enquêtes et plus particulièrement sur celles concernant la manifestation de ce dimanche dernier qui a réuni 50 000 participants, selon la police, et qui s’est terminée avec des échauffourées.

Le parquet de Bruxelles a rappelé la difficulté de ces enquêtes, en raison du nombre de personnes impliquées et des zones de couverture de ces manifestations. Et confirme que le délai de traitement des dossiers “peut paraître long” en raison de la nécessité, lors de l’enquête judiciaire, de “rassembler des éléments de preuve permettant d’identifier les auteurs et de leur imputer des faits pénalement répréhensibles”. D’où des délais qui s’allongent au fil des manifestations.

Manifestation du 23 janvier 2022

Concernant la manifestation de ce 23 janvier, 11 arrestations judiciaires ont été menées, concernant huit majeurs et trois mineurs. Deux de ces mineurs ont été déférés devant un juge de la jeunesse et ont été placés en IPPJ. Le troisième mineur a été relaxé. Et un majeur est cité devant le tribunal correctionnel pour des faits de rébellion armée et de port d’arme par destination.

Sept personnes ont été relaxées après leur audition, mais l’enquête se poursuit concernant l’implication de ces suspects et l’identification d’autres auteurs de violence grâce aux images de vidéosurveillance.

Manifestation du 9 janvier 2022

Si la manifestation du 9 janvier s’est déroulé en grande partie sans incident, la police a procédé à 9 arrestations judiciaires. Les neuf personnes ont été relaxées après leur audition et l’enquête poursuit son cours. 5 autres suspects ont été identifiés depuis lors.

Manifestation du 19 décembre 2021

7 personnes ont été privées de liberté judiciairement après la 4e manifestation contre les mesures sanitaires, organisée le 19 décembre 2021. Trois suspects majeurs ont été cités à comparaître devant le tribunal correctionnel et un suspect majeur a été relaxé. Deux suspects mineurs ont été libérés sous conditions et un troisième a été renvoyé devant le parquet de Nivelles. L’enquête se poursuit.

Manifestation du 12 décembre 2021

Lors de la 3e manifestation contre les mesures sanitaires, des procès-verbaux ont été établis du chef d’infractions à la loi sur les armes et/ou détention de substances stupéfiantes à charge de cinq personnes. Les suspects n’étaient pas domiciliés à Bruxelles et les dossiers ont été transmis aux parquets concernés.

Manifestation du 5 décembre 2021

Après les incidents qui ont émaillé la 2e manifestation contre le Covid Safe Ticket, un mineur a été privé de liberté judiciairement et 5 suspects restent à identifier. L’enquête est toujours en cours.

Manifestation du 21 novembre 2021

La première manifestation contre le Covid Safe Ticket organisée à Bruxelles a également connu des violences. 31 suspects, qui ont causé des dégâts et lancé des projectiles sur la police, ont été identifiés.

Un auteur identifié a été inculpé du chef de coups et blessures volontaires avec préméditation contre des agents de police dans l’exercice de leurs fonctions, et de rébellion armée en groupe et avec concertation, et a été libéré sous conditions en date du 7 décembre 2021. La chambre du conseil décidera prochainement de son renvoi ou non devant le tribunal correctionnel.

Cinq auteurs identifiés doivent prochainement comparaître devant le tribunal correctionnel. L’enquête suit son cours.

Gr.I. – Photo : Belga/Hatim Kaghat

■ Reportage de Jean-Christophe Pesesse, Nicolas Scheenaerts et Théo Mazuy.

Partager l'article

26 janvier 2022 - 17h30
Modifié le 26 janvier 2022 - 17h31