Le chauffoir du CPAS de Schaerbeek ferme ses portes : “Cette mission n’avait plus de sens”

Le CPAS schaerbeekois veut se concentrer davantage sur l’accompagnement individualisé des personnes.

Après plusieurs années en service et différents déménagements, du Boulevard Reyers à l’Avenue Rogier, le centre d’accueil de jour du CPAS de Schaerbeek a fermé ses portes en septembre dernier. Une situation vivement critiquée par le PTB schaerbeekois lors du dernier conseil communal qui estime que “rien ne remplace le chauffoir”, rapportent nos confrères de Sudinfo.

Contactée, la présidente du CPAS de Schaerbeek Sophie Querton a tenu à justifier cette fermeture. Elle fait suite à de nombreux constats : un manque de subside, un manque de personnel qualifié, un manque de fréquentation… mais également un manque de sens. “La majorité des personnes sans-abri qui se présentaient au chauffoir demandaient une place pour la nuit, une demande à laquelle nous ne pouvions pas répondre car nous sommes un centre de jour. Le logement n’entre pas dans les compétences du CPAS. Cette situation entraînait de nombreuses frustrations, tant du côté des personnes sans-abri que du personnel.”

Revoir notre reportage | Schaerbeek : réouverture du centre d’accueil Phareyers après deux mois de fermeture (20/09/2021)

Moins, mais mieux

C’est pourquoi le CPAS de Schaerbeek a décidé de recentrer ses missions. “Moins dans la quantité et plus dans la qualité“, affirme Sophie Querton. “Nous voulons que l’argent public soit utilisé au mieux, pour aider un maximum de personnes“. Le CPAS schaerbeekois a donc décidé de davantage investir dans l’Espace Public Numérique (EPN) situé au n°22 de l’avenue Rogier, un espace doté de matériel informatique connecté à internet en consultation libre et des accompagnateurs à la disposition du public. “De nombreuses personnes souffrent actuellement de la fracture numérique et des problèmes administratifs qui en découlent. Ce lieu permet un accompagnement personnalisé, ce qui s’inscrit davantage dans les missions du CPAS. Par ailleurs, il est également ouvert aux personnes sans-abri.

Des alternatives pour un centre d’accueil de jour ou un centre d’hébergement gérés par le CPAS ne sont actuellement pas sur la table à Schaerbeek. Sophie Querton rappelle que le centre d’hébergement de la Porte d’Ulysse, situé sur la Chaussé de Louvain à Schaerbeek, est désormais ouvert également aux personnes sans-abri et que des solutions sont proposées par des organismes dont c’est la spécialité.

V.d.T. – Photo : Belga