Conseil communal explosif à Anderlecht : le plan de circulation à Cureghem génère des tensions

Hier soir, lors du conseil communal d’Anderlecht, les esprits se sont échauffés lorsque le sujet du plan Good Move est tombé sur la table.

La séance a commencé avec trois dossiers mobilités en lien avec le quartier de Cureghem. Mais depuis l’entrée en vigueur du Plan GoodMove impliquant une nouvelle organisation de la circulation, de nombreux citoyens sont en colère et dénoncent ce plan. En même temps que la séance, sur la place à l’extérieur se tenait une manifestation du comité “Non au plan Good Move” qui demandait un moratoire sur cette décision politique.

► LIRE AUSSI | Anderlecht : le comité “Non au plan Good Move” appelle au rassemblement

Pendant la séance, l’opposition (MR, N-VA et PTB) a appuyé les revendications des habitants et commerçants concernant ce moratoire. À la suite de cette prise de position, lors de chaque prise de parole de la majorité, des voix s’élevaient dans le fond de la salle pour empêcher chaque discours. Dans un accès de colère, le chef de groupe PS Lotfi Mostefa éclate un verre, suspendant quelques instants le conseil communal.

Par la suite, la séance a repris. Les partis de la majorité (PS – SP.A – One.brussels-Les engagés, Ecolo-Groen et Defi ont proposé un texte. Deux points figurent dans la note : le collège souhaite mettre en place des réunions avec les habitants du quartier et une première évaluation verra le jour dans trois mois. Avant que le texte ne soit voté, le bourgmestre a levé la séance.

Ca.Pa. image : Belga

■ Un reportage de Michel Geyer, Nicolas Scheenaerts et Corinne Debeul.

Partager l'article

16 septembre 2022 - 13h38
Modifié le 16 septembre 2022 - 16h51