Bruxelles veut venir en aide aux personnes avec de faibles compétences numériques

La Région bruxelloise a entamé mercredi la diffusion d’une série de quatre affiches illustrant le quotidien des oubliés du numérique. On y découvre des personnages aux profils variés, “mis à l’écart d’une société qui a pensé ce virage du ‘tout numérique’ sans prendre suffisamment en considération les besoins de sa population”.

En Région bruxelloise, 475.000 personnes ont de faibles compétences numériques et 170.000 n’en ont aucune“, estime dans un communiqué le ministre bruxellois chargé de la Transition numérique, Bernard Clerfayt (DéFI). Pour eux, la Région a développé un “Plan d’Appropriation Numérique“. Celle-ci veut de cette manière inciter les Bruxellois à se faire aider pour éviter que les inégalités ne se creusent.

Des Espaces Publics Numériques mis à disposition

Une cinquantaine d’Espaces Publics Numériques sont recensés à Bruxelles, dont 18 bénéficient du label de la Région bruxelloise. Dotés de matériel informatique mis à disposition du public, ces lieux accueillent quiconque en éprouve le besoin: pour accéder à un ordinateur et une connexion internet, pour être accompagné dans ses démarches ou pour suivre une formation au numérique.

La campagne se décline en affichage sur le réseau de la STIB à partir d’aujourd’hui et débutera en voirie à partir du 27 avril jusqu’au 10 mai.

Découvrez la liste des Espaces Publics numériques ici.

V.d.T. – Photo d’illustration BX1

Partager l'article

21 avril 2021 - 11h36
Modifié le 21 avril 2021 - 11h36