Benoit Hellings : “Écolo s’est fait larguer par ses électeurs”

Ce matin, dans Bonjour Bruxelles, Benoit Hellings, le premier échevin du climat et des sports à la Ville de Bruxelles (Écolo) était invité. Il est revenu sur le parti Écolo et ses difficultés.

À la suite des élections du 9 juin, une seule constatation de la part de Benoit Hellings : ” Ecolo s’est fait larguer par ses électeurs. Après ça, soit on reste en boule chez soi, soit on fait du sport. Et donc on a trois mois pour se remettre en bonne santé. Expliquer et assumer ce qu’on a fait“. C’est avec un état d’esprit de reconquête que le premier échevin envisage les élections communales d’automne.

Il est revenu entre autres sur le plan Good Move, tant décrié par certains habitants des nombreuses communes et en particulier dans Bruxelles Ville. “Ce plan a été vu au départ comme une bénédiction. Nous sommes des élus locaux, on a fait en sorte de mettre en place des mesures de sécurité. Plus de piétonniers, une meilleure qualité de l’air, plus de sécurité pour les cyclistes“.

Il souligne que sa politique est pour les habitants, pour les Bruxellois. “Les gens nous ont demandé de l’air plus pur, et surtout plus de sécurité pour leurs enfants lors de leur déplacement, donc nous avons mis tout ça en place grâce à Good Move“.

À quand la composition d’une liste ?

Pour bientôt ! La tête de liste est déjà connue depuis des mois et des mois. C’est lui, Benoit Hellings qui sera tout au haut de la liste composée de membres Écolo et Groen. Ce soir, d’autres candidats seront désignés, et “il y aura évidemment du renouvellement et de la jeunesse“. Son objectif est de poursuivre les projets en cours. Ainsi, il souhaite rester dans la majorité.

La co-présidence Écolo

Pour le nouveau futur duo, il faudra qu’il soit “très clair, très vert et très à l’écoute des électeurs, surtout ceux qui sont partis“. Pour aider la future équipe, Benoit Hellings est prêt à se mettre à disposition afin de bien insister sur un ancrage local. “Écolo se retire au niveau régional, mais pas communal, et il ne faut pas que cela change“.

Les Diables Rouges

Suite à la qualification des Diables sans but marqué, la Belgique affrontera la France, lundi 1ᵉʳ juillet. L’échevin des sports espère que les Diables gagneront face à l’équipe de France. Et concernant le match annulé contre Israël en septembre prochain, selon lui, “c’est la meilleure décision à prendre, surtout au vu de la situation au Proche-Orient“.

▶ Une interview de Benoit Hellings dans Bonjour Bruxelles

Partager l'article

27 juin 2024 - 09h15
Modifié le 27 juin 2024 - 10h53