Découvrez   

Les travaux du boulevard du centre seront terminés pour les Plaisirs d’hiver

Commencés après l’été 2015, les travaux du piétonnier sont en voie de finalisation. Les dernières modifications devraient être terminées pour les Plaisirs d’hiver.

Le 29 juin 2015, l’ex-bourgmestre de la Ville de Bruxelles, Yvan Mayeur (PS), annonçait la fermeture des boulevards du centre. Une manière d’entendre les demandes d’une partie de la population et de laisser son empreinte sur la politique de la Ville.

Cinq ans après, les travaux sont en passe de se terminer et la Ville entame une partie plus complexe, la transformation économique du centre-ville. Un changement encore plus complexe avec la période de confinement qui a modifié en profondeur les habitudes en termes de travail et de tourisme.

La place de la Bourse et la rue Orts devraient être terminées en novembre avec un miroir d’eau sur cette dernière. Prochainement, des arbres supplémentaires seront plantés à De Brouckère pour casser le côté minéral des lieux. Un permis d’urbanisme sera encore introduit cette année pour le réaménagement du boulevard Emile Max. Pas question d’en faire un piétonnier mais bien de lui donner une identité visuelle similaire au boulevard Anspach.

Une revitalisation économique

Plusieurs projets immobiliers sont à l’étude ou sur le point de se réaliser. Il y a celui d’Immobel au niveau de l’UGC, le centre administratif et Brucity… La Ville va aussi faire de l’immeuble Continental, celui de l’enseigne Coca Cola, un projet mixte avec du logement, des bureaux et du commerce. Le Brico du piétonnier déménagera à côté du nouveau centre administratif ce qui permettra de mettre d’autres commerces à cet emplacement. “Nous répondons ainsi à la demande des Bruxellois qui vivent dans le centre-ville tout en donnant une nouvelle dynamique aux boulevards, commente l’échevin du Commerce, Fabian Maingain (DéFi). Le flux de clientèle est différent aujourd’hui et nous allons devoir nous réorienter avec la diminution du tourisme et des travailleurs.”

Même s’il n’existe pas encore de comptage officiel, le flux piétonnier a diminué depuis mars. La période reste complexe pour les commerçants et la nouvelle association Shopera devra multiplier les initiatives afin de redresser la barre. Le schémas de développement commercial de la Ville est attendu pour la fin de l’année. Ensuite, une politique complète pourra être mise en place.

Vanessa Lhuillier

 

Partager l'article

23 septembre 2020 - 17h51
Modifié le 23 septembre 2020 - 18h38