Les Ardentes à Bruxelles en 2020, mythe ou possible réalité ?

Le Festival doit déménager, les organisateurs espèrent pouvoir le faire autre part à Liège, mais les autorisations peinent à arriver, du coup ils ont pensé à Bruxelles.

Le festival le plus célèbre des contrées liégeoises s’est terminé ce dimanche et pense déjà à sa prochaine édition, mais où? C’est sur, “Les Ardentes” vont devoir déménager, un écoquartier est en passe d’être construit sur le site actuel. Une demande a été faite pour un autre site à Rocourt toujours du coté de Liège, c’est d’ailleurs la piste privilégiée des organisateurs, mais elle est doit encore être confirmée. Et si cette confirmation se fait attendre, il faudra trouver un plan B, c’est là que Bruxelles a été évoqué à partir du moment où l’on veut rester dans un centre urbain, développer une plateforme de l’industrie culturelle urbaine entre la France et la Belgique francophone… Ce qui sonne comme une évidence pour nous c’est Bruxelles !” a dit Gaëtan Servais, l’organisateur à la RTBF.

Bruxelles pourrait donc être une piste, si jamais l’installation à Rocourt n’aboutit pas. On parle donc de plan B, encore loin de la réalité, car faut-il encore que les organisateurs introduisent une demande aux autorités bruxelloises et que celles-ci, forcément, l’acceptent, en sachant qu’entre Couleur Café, le BSF et les autres activités de l’été, il faudra trouver une place pour un festival qui veut grandir. Par ailleurs, un nouvel actionnaire, la société française Fimalac, a racheté 49% du festival, “Un déménagement coûte très cher, il nous fallait un nouveau partenaire”.

En bref, Bruxelles a bien été évoqué par les organisateurs pour la prochaine édition des Ardentes, mais cela ressemble plus à un coup de pression. Un “Bruxelles ardent” est donc plus proche du mythe pour l’instant, même si rien n’est acté. Affaire à suivre.

La rédaction

Partager l'article

08 juillet 2019 - 12h19