Découvrez   

Bruxelles, Molenbeek, Evere et Forest rendent le port du masque obligatoire dans plusieurs quartiers

Suivant les demandes du Conseil National de Sécurité, la commune d’Evere annonce déjà l’obligation du port du masque dans plusieurs quartiers commerçants dès le 25 juillet prochain. À Bruxelles, la rue Neuve et le piétonnier sont annoncés comme des zones où le masque sera également nécessaire.

Comme l’a indiqué la Première ministre Sophie Wilmès (MR) en conférence de presse du dernier Conseil National de Sécurité, ce jeudi après-midi, le port du masque va désormais être obligatoire dans les rues commerçantes du pays, ainsi que dans les lieux à haute fréquentation, déterminées par les communes. En mai, les bourgmestres d’Etterbeek, Saint-Josse-ten-Noode, Woluwe-Saint-Lambert et Woluwe-Saint-Pierre avaient déjà pris des arrêtés pour obliger le port du masque dans les artères commerçantes. Ces décisions vont désormais être prolongées sur l’ensemble des communes bruxelloises, sur certains quartiers précisément.

La Ville de Bruxelles a confirmé que dès ce lundi 27 juillet, le port du masque sera obligatoire sur la rue Neuve, sur la rue Marie Christine ainsi que sur l’ensemble du piétonnier du centre-ville. “Les contrôles (NDLR : autour de l’horeca, des marchés et rues commerçantes) commenceront au plus tard lundi 27 juillet, le temps pour la Ville de mettre en place le cadre juridique autour de ces mesures”, précisent les autorités locales.

La commune d’Evere a pour sa part annoncé que dès le 25 juillet, le port du masque sera désormais obligatoire sur les marchés Deknoop et du cimetière de Bruxelles, mais également dans le quartier Haut-Evere (chaussée de Louvain, place Paduwa, avenue L. Grosjean, avenue L. Mommaerts, avenue du Cimetière de Bruxelles, avenue Platon et parking des magasins Medimarket et Trafic sur l’avenue Cicéron), dans le quartier Centre-Evere (avenue des Loisirs, avenue des Olympiades, rue G. Kurth, avenue H. Conscience et avenue Notre-Dame) et dans le quartier Paix (place de la Paix, rue E. Stuckens, rue de Paris et rue Plaine d’aviation).

Le cabinet de la bourgmestre de Molenbeek Catherine Moureaux (PS) indique de son côté dans La Capitale que la chaussée de Gand, Ribaucourt, la place de la Duchesse, le boulevard Léopold II, le Karreveld et le parvis Saint-Jean-Baptiste passeront en zones où le masque sera obligatoire.

A Saint-Josse, on a aussi décidé de l’obligation du port du masque dans certaines artères. Il s’agit de la chaussée de Louvain, la chaussée d’Haecht, les rues Verbist, Wilmès, de Brabant, du Progrès, les places Bossuet, Saint-Josse, Houwaert, Rogier et Madou.

Enfin, Forest indique que la zone Saint-Denis (chaussée de Bruxelles entre la rue du Curé et la rue Jean-Baptiste Van Pé, chaussée de Neerstalle entre la rue André Baillon et la rue Jean-Baptiste Van Pé, et la rue Jean-Baptiste Van Pé entre l’avenue Keersbeek et la chaussée de Bruxelles), la place de l’Altitude 100 et l’avenue Wilemans Ceuppens sont considérées comme des zones où le port du masque est obligatoire.

D’autres communes devraient annoncer dans les prochaines heures les zones concernées par cette nouvelle règlementation autour du port du masque. Tous les marchés et les principales rues commerçantes sont en tout cas déjà concernées par cette obligation. En cas de refus, les amendes peuvent grimper de 250 à 350 euros.

Gr.I. – Photo : Belga

■ Reportage de Philippe Jacquemotte, Thierry Dubocquet et Antoine Martens.

Partager l'article

24 juillet 2020 - 10h00
Modifié le 24 juillet 2020 - 11h25