Le White Star indigné après la destruction de bâches du Stade Edmond Machtens par le RWDM

Indignation pour le White Star Bruxelles, après avoir découvert ce mardi que le Racing White Daring Molenbeek (RWDM) a détruit l’ensemble des bâches et panneaux publicitaires du club se trouvant sur les abords du terrain A du Stade Edmond Machtens.

« C’est un acte inadmissible que le RWS Bruxelles ne s’est, en aucun cas, jamais autorisé à faire« , dénonce le club. Et poursuit: « Jusqu’à preuve du contraire et tant qu’aucune décision de justice n’ira en ce sens, le RWS Bruxelles reste le locataire principal du stade Edmond Machtens et le RWDM n’a aucunement le droit de détériorer nos biens personnels. »

White Star Molenbeek Edmond machtens

White Star Molenbeek Edmond machtens 2

Pour rappel, la commune de Molenbeek et le club de football du White Star sont en profond désaccord concernant l’occupation du Stade Edmond Machtens, situé sur le territoire de Molenbeek. Un stade que se partagent les deux clubs de football. La bourgmestre de la commune Françoise Schepmans avait déjà cassé, début mai, la convention d’occupation du White Star et demandé à l’équipe de John Bico de quitter les installations molenbeekoises suite au non-payement de la location du stade. Un conflit qui se poursuit devant les tribunaux depuis plus de deux mois.

Le club molenbeekois conteste

Sur sa page Facebook, le RWDM a posté un message en contestant les affirmations du White Star :

C.TQ, Gr.I/Photos et vidéo: RWS Bruxelles

Partager l'article

02 août 2017 - 17h36