L’avis conforme de la Commission royale des monuments et sites sera finalement maintenu

PS' Ridouane Chahid pictured during a session of the special commission on the problems with the Brussels' tunnels, at the parliament of Brussels Region in Brussels, Wednesday 09 March 2016. A deadline was set on 30 April for the commission to give its report on the closing of the Staphanie tunnel and the future of other Brussels tunnels. BELGA PHOTO THIERRY ROGE

Surprise au Parlement bruxellois. Les députés de la Commission aménagement du territoire avaient voté voici dix jours la suppression de l’avis conforme de la Commission royale des monuments et sites (CRMS), estimant que ce dernier ne devait plus être contraignant quant aux futures décisions du gouvernement bruxellois sur l’aménagement du territoire. Le ministre-président du gouvernement bruxellois Rudi Vervoort (PS) voulait suppprimer cet avis afin de le remplacer par le poste de fonctionnaire délégué au patrimoine. Et pourtant, selon le quotidien Le Soir, cette proposition va finalement être annulée, permettant le retour de l’avis du CRMS.

La décision de supprimer l’avis contrignant du CRMS avait en effet suscité bon nombre de réactions négatives de la part des associations de protection du patrimone. Une pétition de 4.200 signatures avait été envoyée par ces collectifs pour remettre en place l’avis de la Commission des monuments et sites. Finalement, Ridouane Chahid (PS) va déposer un nouvel amendement qui devra être voté en plénière à la rentrée parlementaire, permettant de rendre l’avis de la CRMS conforme tant que 12 des 18 membres de la Commission royale des monuments et sites donnent leur assentiment.

Bref, les associations de protection du patrimoine ont été écoutées. (Gr.I., photo Belga/Thierry Roge)

Partager l'article

10 juillet 2017 - 12h35