Laeken : le suspect dans l’affaire de la chute mortelle reste en prison, l’autopsie dévoile de nouveaux éléments

Laeken - Chute Immeuble

A.A., l’homme de 37 ans actuellement inculpé suite à la mort d’une femme de 38 ans dans la Cité Modèle à Laeken, restera un mois de plus en prison, selon une décision de la Chambre du conseil, confirmée par le parquet de Bruxelles. L’autopsie du corps de la victime montre qu’elle porte des traces de violence qui ne sont pas dues à la chute de neuf étages.

Ce lundi, dans la Cité Modèle à Laeken, une femme de 38 ans est décédée après avoir fait une chute de neuf étages. Les premiers éléments de l’enquête ne permettaient toutefois pas de savoir les circonstances exactes de la chute. Le parquet de Bruxelles a dès lors ouvert une enquête. Le lendemain, un homme de 37 ans du nom de A.A. se présentait devant la police mais niait toute implication dans cette chute. Selon des sources judiciaires, l’homme aurait été le dernier à voir la victime en vie.

Le parquet de Bruxelles a décidé mercredi de placer cet homme sous mandat d’arrêt et de l’inculper pour tentative d’homicide involontaire, avant son passage devant la Chambre du conseil. Cette même Chambre du conseil a prononcé la prolongation de la détention de A.A. pour un mois.

D’autre part, l’autopsie de la victime a été menée : des traces de violence ont notamment été découverts et, selon le médecin qui a pratiqué l’autopsie, ces traces ne seraient pas dues à la chute. Les enquêteurs ne savent toutefois pas encore expliquer les circonstances exactes du drame, malgré les nouveaux éléments de l’enquête.

La victime est connue pour consommation d’alcool et usage de drogues. Le suspect a des antécédents pour stupéfiants et violences, mais qui remontent à plus de 10 ans.

Avec Belga, photo BX1

Partager l'article

18 août 2017 - 13h52