Football: les supporters des Diables Rouges menacent de boycotter les prochains matchs

Gilbert Timmermans, KBVB-URBSFA vice-chairman Bart Verhaeghe and New KBVB-URBSFA Belgium soccer union chairman Gerard Linard pictured during the general assembly and chairman elections of the Royal Belgian Soccer Union (KBVB - URBSFA), Saturday 24 June 2017, in Brussels. BELGA PHOTO NICOLAS MAETERLINCK

La principale fédération des supporters des Diables rouges, « 1895 », exige la démission de Bart Verhaeghe comme vice-président de l’Union belge.  « La démission de Bart Verhaeghe permettrait au football belge de progresser de façon structurée et durable. » Cette annonce fait suite aux retards observés dans la construction du nouveau stade national. C’est ce qu’a communiqué le ‘Fan Board’ de 1895, jeudi lors d’une conférence de presse à Diegem.

Le ‘Fan Board’, qui représente plus de 18.000 supporters affiliés, a incriminé Bart Verhaeghe, président du Club de Bruges mais également vice-président de l’URBSFA. Selon les responsables des clubs de supporters, Verhaeghe possède trop d’intérêts personnels qui vont à l’encontre de la construction du stade national. En effet, il est l’inspirateur de ‘Uplace’, énorme complexe immobilier à Machelen, situé à quelques kilomètres de Bruxelles et probable concurrent du projet NEO sur le plateau du Heysel. « Nous sommes perplexes quand nous voyons que l’homme qui a toutes les raisons d’être contre le nouveau stade national prend les décisions importantes », a lancé Michael Vandersteen, président de l’association belge des supporters. « Les supporters sont inquiets concernant le rôle de l’URBSFA dans le dossier du stade national. Au lieu d’une grande fête, l’Euro 2020 risque de devenir un fiasco complet », a-t-il ajouté. En effet, Bruxelles a été désigné pour accueillir quatre rencontres de l’Euro 2020 et pourrait même être le théâtre du match d’ouverture. Cependant, certains obstacles se dressent encore devant la construction du nouvel écrin national. Si rien ne bouge, le ‘Fan Board’ a annoncé que les supporters étaient prêts à boycotter les prochaines rencontres à domicile des Diables Rouges, prévues le 31 août contre Gibraltar et le 10 octobre face à Chypre. « Nous voulons que le projet grandisse. Certaines personnes doivent oublier leurs intérêts personnels. On ne veut pas être la risée du football européen », a raconté Johnny Pinchart, un des responsables de l’aile francophone de l’association. « Un stade de 25.000 places serait bien trop petit, nous devrions refuser beaucoup de supporters », a déploré M. Pinchart, en parlant de probables rencontres de l’équipe nationale à Gand, Bruges, Liège ou Anderlecht. « Nous sommes convaincus qu’un nouveau stade aurait une influence positive à tous les échelons du football belge. » L’association de supporters a ponctué en demandant le soutien des Diables Rouges en personne. « Chers Diables, soutenez ce beau projet qu’est l’Euro 2020 à Bruxelles. Vous seriez reconnus toute votre vie comme des fondateurs de ce nouveau stade. » (avec Belga)

Partager l'article

27 juillet 2017 - 17h36