Cumuleo envoie une lettre ouverte au bourgmestre de Schaerbeek Bernard Clerfayt

clerfayt

Transparencia.be, l’association derrière le site Cumuleo, destiné à révéler les mandats des politiques belges, a révélé ce mercredi une lettre ouverte destinée à répondre au bourgmestre de Schaerbeek Bernard Clerfayt (DéFI), qui a exprimé son refus de répondre aux demandes de l’association, selon ccelle-ci. Transparencia.be demandait ainsi à l’homme fort de Schaerbeek de révéler l’ensemble de ses mandats et des documents administratifs sur la commune, comme l’association le fait pour l’ensemble des politiques belges. Bernard Clerfayt s’est refusé à dévoiler ceux-ci selon Transparencia.be, se murant dans une demande de vérifications juridiques quant au statut de Transparencia.be et quant à l’accès à ces données.

“Depuis le lancement de la plateforme Transparencia.be, nous avons reçu des alertes d’habitants de la commune de Schaerbeek concernant des difficultés d’accès aux documents administratifs. Sans réaction de votre part aux demandes effectuées via Transparencia.be nous serons amenés à considérer que le manque de transparence est une constante dans votre commune”, explique l’association.

Transparencia.be rappelle également que DéFI est actuellement en négociations au niveau régional pour “la bonne gouvernance”. “La première règle en matière de bonne gouvernance n’est-elle pas le respect, par les responsables politiques, de la Constitution, des lois et des règles en vigueur ?”, s’interroge l’association.

Clerfayt : “Nous sommes d’accord sur la transparence”

Interrogé par nos soins, Bernard Clerfayt affirme pour sa part que cette demande des responsables de Cumuleo a justement fait l’objet d’un point lors du dernier Collège, ce mardi. “Nous avons évoqué la manière de répondre à Transparencia concernant leurs demandes”, explique le bourgmestre de Schaerbeek. Nous sommes d’accord sur le principe général de transparence, et nous avons publié de nombreux documents sur les mandats et les rémunérations, ou encore des documents administratifs sur le site de la commune. Nous avions également transmis cette liste aux journalistes voici plusieurs jours, plusieurs semaines”. Il réplique en outre sur les mandats : “Il n’est nullement question de refuser de communiquer quoi que ce soit en matière de mandats ou de rémunération comme votre article le laisse entendre ! Mes mandats sont connus et publics, déclarés à la Cour des Comptes (et publiés sur Cumuléo). Le site communal publie ma rémunération communale, les autres sont également publiques !”

Bernard Clerfayt s’étonne également de certaines demandes de la part de Transparencia. “Certaines demandes nous semblent excessives, comme par exemple le rapport de tous les travaux communaux sur ces dix dernières années”, confie-t-il. “Il faut également savoir qu’une des personnes qui fait de nombreuses demandes à Transparencia, est actuellement en procès avec la commune. Et certains documents demandés sont actuellement destinés à l’enquête”. (Gr.I., photo Belga)

Trouvez un emploi avec Stepstone :