Bruxelles peut profiter du Brexit, selon la BNB

British Prime Minister Theresa May leaves an EU summit meeting, Thursday 15 December 2016, at the European Union headquarters in Brussels. BELGA PHOTO THIERRY ROGE

La Belgique suscite de l’intérêt auprès des acteurs financiers souhaitant s’installer sur le continent à la suite du Brexit, a indiqué mercredi Marcia De Wachter, directrice de la Banque nationale de Belgique (BNB). Un prestataire de services de paiements compte s’installer à Bruxelles.

Le géant de l’assurance Lloyd’s of London a déjà décidé d’implanter sa filiale européenne à Bruxelles afin d’anticiper les possibles conséquences du Brexit. « D’autres sociétés ont entamé un processus de reconnaissance auprès de la Banque nationale, en conséquence du Brexit », ajoute Marcia De Wachter. Une autre entreprise déménagera prochainement à Bruxelles. Il s’agit d’un grand ‘money remitter’, une institution qui réalise des paiements internationaux. « Elle a indiqué vouloir s’installer en Belgique », confirme Marcia De Wachter. « Et un deuxième dossier est dans le pipeline. »

Les très grosses institutions ne s’installeront cependant pas à Bruxelles, mais à Francfort ou Paris, concède la directrice de la BNB. (Belga, photo Belga/Thierry Roge)

Partager l'article

31 mai 2017 - 17h33