Anderlecht répond à Hein Vanhaezebrouck concernant ses indemnités de licenciement

L’ancien entraîneur du RSC Anderlecht Hein Vanhaezebrouck, licencié le 17 décembre par le club le plus titré en Belgique, accuse son ex-club de ne pas lui avoir versé ses indemnités de licenciement. Son ancien employeur a immédiatement réagi en affirmant que l’entraîneur, contrairement à son affirmation, avait perçu tout l’argent qui lui était dû après son départ anticipé.

Anderlecht n’est plus ce qu’il était. S’ils changent de nom, il n’en restera plus rien “, a déclaré Vanhaezebrouck à propos de son ancien employeur. “Le club ment sur mon indemnité de licenciement par peur pour la commission des licences. Contrairement à ce qu’Anderlecht n’arrête pas de me dire, je ne suis toujours pas entièrement payé. Cela malgré des dizaines de rappels de mon avocat. Cependant, tout est contractuellement convenu, rien n’est incertain, mais c’est toujours reporté“.

Le club prend acte des déclarations de Hein Vanhaezebrouck dans la presse”, a répondu le RSCA dans un communiqué. “Contrairement à ce qu’il prétend, son indemnité de départ a été versée en totalité et selon les normes légales. Par ailleurs, nous ne souhaitons pas donner des commentaires sur les autres déclarations de Hein Vanhaezebrouck. Le club lui souhaite bonne chance dans sa future carrière“.

Vanhaezebrouck a également admis qu’il avait eu une relation difficile avec le président du RSCA Marc Coucke. “Il n’aimait pas que Knowledge Musona ne joue pas et Zakaria Bakkali n’a pas eu assez d’occasions non plus“, a déclaré Vanhaezebrouck à Sporza. “Parfois, il venait dans le vestiaire pendant la pause pour donner des directives tactiques. On s’attend à quelque chose comme ça au FC De Kampioenen, pas à Anderlecht. Mon renvoi a été une surprise pour moi. Une semaine auparavant, on m’avait dit que nous allions continuer de toute façon. Cette semaine-là, quelqu’un a eu une inspiration impulsive et soudain il a décidé qu’il en avait assez…”.

Vanhaezebrouck, 55 ans, a été l’entraîneur d’Anderlecht du 3 octobre 2017, après le renvoi du Suisse René Weiler, jusqu’au 16 décembre 2018. Le Néerlandais Fred Rutten lui a succédé le 6 janvier dernier.

Source/Image: Belga

Partager l'article

02 avril 2019 - 07h17