Saint-Josse : 1125 euros d’amende pour des écriteaux sur des arbustes, Ecolo s’offusque

Ecolo contraint de payer 1125 euros d’amende à la commune de Saint-Josse pour avoir placé des affichettes devant des arbustes qu’il avait planté dans l’espace public : c’est la situation décriée par les Verts. La commune évoque une taxe sur les salissures dans les espaces publiques. Ecolo dénonce une politique du “deux poids, deux mesures”. 

Le 25 novembre dernier, le groupe Ecolo-Groen mène une action de sensibilisation dans les rues de Saint-Josse. Les Verts entreprennent de planter des arbustes dans certains espaces publiques sur le territoire de la commune. Les plantations sont accompagnées d’écriteaux prônant le respect de celles-ci. Le 10 janvier, les Verts reçoivent un courrier de la commune leur imposant le paiement d’une taxe sur les salissures dans l’espace public, à cause de ces écriteaux. La facture s’élève à trois fois 375 euros, soit un total de 1125 euros.

Ecolo dénonce une politique du “deux poids, deux mesures” en évoquant les dépôts clandestins régulier dans la commune ainsi que les “nombreux autocollants” qui ont pu être distribué à Saint-Josse au moment du référendum turc. De son côté, la commune évoque sanction en cas de salissure appliqué à tous. Ecolo compte, pour sa part, déposer un recours contre cette taxe.

  • Reportage de Jean-Christophe Pesesse et Charles Carpreau

Partager l'article

17 janvier 2018 - 13h25